Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Un chasseur et des jeunes dénoncent les déchets laissés en forêt

Publié le 27 octobre 2021 à 17:33, modifié le 27 octobre 2021 à 18:05

Par: Emmanuel Renaud

Au cours des dernières semaines, des centaines de personnes ont parcouru le territoire de la Gaspésie pour chasser. Certains y ont laissé des déchets sur leur passage. Ce manque de civisme est dénoncé par des usagers de la forêt.

« Pour nous les futurs chasseurs, on aimerait avoir une place qui est propre et qui a de l’allure! »

Voici le souhait du jeune de 10 ans, Thomas Desbois, et son frère de 12 ans, William-Alexandre. Ils déplorent que des utilisateurs de la forêt laissent des déchets derrière eux après leur passage dans les bois. La fin de semaine dernière, les deux frères ont décidé de faire une corvée pour ramasser des canettes.

« On est parti le matin, le premier jour on en a ramassé 370, pis le lendemain on est retourné et on en a encore vu, donc on les a ramassés. D’après moi, il en reste encore caché dans le bois », assure William-Alexandre.

« Ce n’est pas moi qui ai insisté pour ça, ils m’ont eux-mêmes dit que la forêt n’a pas de bon sens, que c’était vraiment sale. Ils m’ont dit qu’ils allaient les ramasser. J’ai dit pourquoi pas!», raconte le père des deux jeunes garçons, Keven Desbois.

Les deux garçons souhaitent passer un message.

« La planète on n’en a pas des milliers, pis la planète si on n’en prend pas soin elle va mourir un jour », rappelle Thomas Desbois.

 

 

 

De son côté, le chasseur d’Escuminac, Jacques Perkinson, a lui aussi observé des ordures en se promenant dans les bois.

« Il y a beaucoup de roulottes qui laissent beaucoup de déchets derrière eux lors de leur départ. Je trouve ça de valeur, ça salit la forêt et puis il y a des bêtes qui pourraient s’empoisonner avec ça », déplore le chasseur, Jacques Perkinson.

 

 

 

Il invite les citoyens à faire place à plus de civisme en forêt.

« Quand tu arrêtes sur le bord de la route boire une bouteille d’eau, tu ne la jettes pas. Mets-la au recyclage, fais n’importe quoi, mais ne la jette pas sur le bord du chemin », affirme monsieur Perkinson.

« Si on peut faire comprendre deux ou trois personnes, ça va déjà aider beaucoup », espère le petit Thomas Desbois.