Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Un autre coup dur pour les entreprises du Bas-Saint-Laurent

Publié le 14 avril 2022 à 16:51, modifié le 14 avril 2022 à 17:35

Par: Marianne Langlois

Avec l’importante hausse des cas de Covid-19, le taux d’absentéisme est très élevé au Bas-Saint-Laurent. De nombreuses entreprises, commerces et institutions de la région sont touchés et doivent composer avec cette sixième vague.

Dans les dernières semaines plusieurs commerces et restaurants ont dû fermer leurs portes. Certains ont annoncé sur les réseaux sociaux les infections au sein de leur personnel, d’autres ont tout simplement fermé boutique pour éviter la gestion.

Dans le cas du pub le Farfadet, c’est une question de jonglerie, encore ce matin une employée a dû demeurer chez elle puisqu’elle avait contracté la Covid, le propriétaire Yves Gagnon se compte tout de même chanceux puisqu’il a réussi à éviter d’importantes éclosions, contrairement à d’autres restaurateurs: « L’autre jour j’ai vu un restaurant qui a fermé, je me disais oh boy pauvre lui, pendant dix jours de temps. Ce sont des revenus, on a des factures à payer tout le monde donc ce n’est vraiment pas évident. », mentionne-t-il.

Dans un contexte où trouver de la main d’œuvre qualifié est déjà ardu, risquer d’en perdre une partie pendant plusieurs jours est inquiétant pour les commerçants. J’ai été à la rencontre de plusieurs d’entre eux et on me disait être exaspérés.  On redoute même de voir des employés contracter l’influenza ou la gastro, alors que beaucoup d’équipes sont déjà réduites. Par précaution, la boulangerie Au pain Gamin a fermé pendant plusieurs jours à la mi-mars. Le propriétaire, César Lopez, voulait absolument éviter que ses employés et sa clientèle ne soient infectés, même s’il n’y avait qu’un cas actif au moment de la fermeture.

De façon général, au moins trois CPE de Rivière-du-Loup ont annoncé avoir plusieurs cas actifs, du côté du centre de service scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup, une légère baisse aurait été observée cette semaine. À l’heure actuelle 274 employés seraient retirés au CISSS.