Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Traverse Cacouna-Saint-Siméon ? Des commerçants inquiets à Rivière-du-Loup

Publié le 15 septembre 2020 à 17:40, modifié le 15 septembre 2020 à 17:40

Par: Fabienne Tercaefs

Le possible déménagement de la traverse à Cacouna préoccupe plusieurs commerçants de Rivière-du-Loup. Le départ du traversier aurait un impact économique majeur dans le secteur, où accoste actuellement le Trans-Saint-Laurent.

Chaque année, plus de 150 000 personnes empruntent le traversier entre Rivière-du-Loup et Saint-Siméon. Si la traverse déménage, même à une dizaine de kilomètres, c’est une perte énorme pour le commerce local. « Environ 30 à 40 % de la clientèle vient du traversier. La perte ce serait une catastrophe. Je ne vois pas comment on pourrait s’en sortir, » déplore la gérante du restaurant Le Boucaneux, Lilliane Michaud. « Je dirais au moins 15 % certain de mon chiffre, 20% même, » renchérit le propriétaire du motel d’Amours.

L’achalandage du traversier lui a permis au restaurant de se faire connaitre. «Y a 31 ans, on n’était pas beaucoup connu. Le traversier nous a aidé beaucoup beaucoup, parce qu’il y avait pas mal de monde, il y avait même 2 traversiers, le Trans Saint-Laurent et le Radisson, fait que ça nous a aidé énormément, » confie Liliane Michaud.

Les bars laitiers et établissements d’hébergement pourraient être bien évidemment impactés par un départ de la traverse. « Catastrophe, Hécatombe. On a 2 mois par année pour faire de l’argent ici, » déplore Robert D’Amours. « Oui je suis inquiète, je suis très inquiète de la suite, » ajoute Liliane Michaud.

Robert d’Amours ne comprend pas pourquoi on déplacerait la traverse à Cacouna :« Si vous vous êtes de Québec, vous ne connaissez pas la place, pensez-vous que vous allez dire hey on va aller à Rivière-du-Loup, on ne sait même pas où c’est quand on arrivera Cacouna. »

Tous retiennent leur souffle, en attendant la décision de Québec.