Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Train jusqu’à Gaspé: délai plus court exigé

Publié le 19 août 2019 à 12:39, modifié le 19 août 2019 à 12:47

Par: Etienne Malouin

Hier à Gaspé avait lieu un rassemblement citoyen apolitique. Le but de cette journée était d’exiger un délai plus court pour le retour du train à Gaspé. Un échéancier qui est présentement fixé à 7 ans par le premier ministre du Québec François Legault.

Se rassembler en laissant de côté son allégeance politique pour une seule et même cause : le retour rapide du train à Gaspé. C’est ce qu’on fait des citoyens de Gaspé pour dénoncer l’échéancier du gouvernement Legault qui prévoit le retour du train en 2026.

« À partir du moment que l’on dit que l’on veut prendre notre destin en main, mais on a besoin d’aide. On a besoin que le rail se développe, on a besoin que le train arrive. On a besoin de tout ça c’est un outil de développement. On le veut et pas dans 7 ans, on le veut maintenant », mentionne une des organisatrice de l’évènement Line Beaudin.

Se sont donc 150 personnes qui se sont donnés rendez-vous à la gare intermodale de Gaspé pour le retour du train maintenant et non dans 7 ans.

« Le réel impact c’est en terme marketing. En termes d’attractivité la région ou on a à refaire nos devoirs sur l’ensemble des lignes de croisières pour repositionner l’infrastructure. Dans ce contexte-là, un délai de 7 ans pour nous c’est inimaginable   » explique le chef d’escale chez Escale Gaspésie, Stéphane Sainte-Croix.

La députée provinciale de espère que cet évènement permettra d’accélérer le dialogue avec le gouvernement Legault.

« La rencontre a été je crois reportée à plusieurs reprises, on n’a pas eu vent encore qu’il y a eu encore de rencontre formelle. J’espère que cette démarche-là aujourd’hui va pouvoir nous permettre d’avoir une ouverture du gouvernement et qu’il constate qu’on a besoin de parler, on veut jaser avec le gouvernement », indique Méganne Perry Mélançon.

Le représentant de la Coalition des Gaspésiens pour l’avenir du train, Bernard Babin, affirme avoir eu des discussions avec des gens expérimentés du CN sur des délais beaucoup plus courts.

« Le rail pourrait être rétabli jusqu’à Gaspé à l’intérieur d’un an. Monsieur Legault, 1 an pour ramener le rail à Gaspé. Je vous mets au défi de remettre le rail à Gaspé dans une courte période », précise-t-il.

La prochaine étape dans le dossier est une rencontre mercredi, entre le premier ministre du Québec François Legault et des élus de la région. Rencontre qui aura pour but de plaider la cause d’un retour plus rapide du rail gaspésien.