Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Tentative de meurtre : cinq ans pour Kevin Babin

Publié le 5 octobre 2020 à 12:25, modifié le 5 octobre 2020 à 12:27

Par: Raphael Brouillette

Le dossier de Kevin Babin, accusé d’avoir commis une tentative de meurtre en octobre 2017 à Dégelis, a connu son dénouement ce matin au Palais de justice de Rivière-du-Loup. Il a été condamné à cinq ans de pénitencier.

Le juge a donc acquiescé à la suggestion commune de la procureure de la Couronne Marie-Laurence Rondeau et de l’avocat de la défense Francis Paradis. Étant donné qu’il est en détention préventive depuis octobre 2017, il lui reste 22 mois et 25 jours à purger au pénitencier. Babin, 35 ans, avait plaidé coupable à des accusations de tentative de meurtre et entrée par effraction dans son ancienne demeure de Dégelis, où il habitait avec sa conjointe avant leur rupture.

C’est dans la nuit du 7 au 8 octobre 2017 qu’il s’était présenté sur les lieux, malgré une interdiction, pour s’en prendre au nouveau conjoint de la dame. Alors que le couple était endormi dans la chambre à coucher, l’accusé, alors en état d’ébriété, s’était attaqué à l’homme à l’aide d’un couteau.

La victime a gardé des séquelles de cet épisode de violence, dont une cicatrice majeure à l’avant-bras et quelques problèmes à un œil. Selon l’exposé des faits, Kevin Babin a tenté « de lui crever les yeux. » Il a encore des conséquences au niveau de son sommeil.

C’est la fin d’un long processus judiciaire. Le détenu, sans antécédents criminels, a reçu sa sentence en direct du pénitencier et il n’a pas souhaité s’adresser à la Cour. Il devra fournir un échantillon d’ADN en plus d’être interdit de posséder une arme à feu dans les 10 ans suivant sa sortie.