Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Témiscouata-sur-le-Lac: Annette Rousseau critiquée sur son éthique

Publié le 16 janvier 2019 à 12:24, modifié le 5 février 2019 à 12:42

Par: Marie-Eve Cloutier

Le maire de Témiscouata-sur-le-Lac n’a visiblement pas apprécié la façon dont s’est comportée la conseillère Annette Rousseau plus tôt cette semaine. Le cas de la pro-maire devrait être soumis au commissaire à l’éthique.

Le maire n’a pas souhaité nous accorder d’entrevue à la caméra, mais à bien voulu nous accueillir dans son bureau un peu plus tôt ce matin. Il est d’avis que la conseillère Annette Rousseau ne défend pas correctement l’intérêt des citoyens qu’elle représente en ayant pris part à la manifestation un peu plus tôt cette semaine. Gaétan Ouellet lui reproche également son manque de solidarité pour avoir coulé des informations confidentielles.

La conseillère défend ses agissements.

« Ils m’ont demandé des accompagner, je les ai accompagnées. C’est mon quartier,, ils ont besoin de moi, j’ai eu besoin d’eux. On se rend la pareille », mentionne la conseillère.

« Je ne me suis pas promené avec des pancartes pour demander la démission du conseil et la mise sous tutelle. Ça, c’est mes citoyens qui le font. Ke suis allée simplement pour demander d’annuler la résolution afin que mes citoyens soient entendus », ajoute-t-elle.

Après avoir marqué sa dissidence lors du conseil municipal lundi soir concernant le projet de raccordement pour l’eau potable, Annette Rousseau se range malgré tout derrière la décision de la ville.

« Je me rallie, puis advienne que pourra », lance Annette Rousseau.

Concernant la demande de mise sous tutelle, le ministère des Affaires municipales n’entend pas donner suite à la requête.

[   ]