Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Stéphane Castonguay plaide coupable à 6 chefs d’accusation

Publié le 17 juin 2020 à 17:43, modifié le 18 juin 2020 à 12:50

Par: Elisabeth Payeur

Sur la scène judiciaire, Stéphane Castonguay des Éboulements a plaidé coupable aujourd’hui à six chefs d’accusation de nature sexuelle. Il a été condamné à une peine d’emprisonnement de 33 mois.

Entre 2016 et 2019. Stéphane Castonguay a reconnu sa culpabilité aux six chefs suivants, soit de contacts sexuels sur un enfant de moins de 16 ans, d’incitation à des contacts sexuels sur mineur, de leurre, d’avoir rendu disponible du matériel explicite à un mineur et d’avoir été en possession de pornographie juvénile. À noter qu’il a également plaidé coupable à un bris de promesse, commis en 2019, où il lui était interdit de communiquer avec l’une de ses victimes. Six chefs d’accusation ont été retirés et deux ont subi un arrêt de procédure. L’ancien chauffeur d’autobus est détenu depuis novembre dernier. En soustrayant la détention provisoire, il lui reste donc 24 mois de prison à purger.

À sa sortie de prison, Stéphane Castonguay sera soumis à une probation de trois ans.  Il sera inscrit au registre des délinquants sexuels à perpétuité. Il lui sera interdit pendant 5 ans d’utiliser internet et de se trouver près des lieux et résidences de ses victimes, et de mineurs en général. Je vous rappelle que son conjoint, Frédéric Vézina, 24 ans, a écopé de 8 mois de prison récemment pour possession de pornographie juvénile.