Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Soirée lancement: MLou sort son premier album

Publié le 24 mai 2024 à 16:35, modifié le 24 mai 2024 à 16:36

Par: Marianne Richer

L’artiste gaspésienne MLou lance son tout premier album et elle invite son auditoire à la rejoindre ce soir pour un spectacle-lancement à New Richmond.

D’abord révélée au grand public grâce à son apparition remarquée à l’émission Ma première place des arts en 2023, MLou lance aujourd’hui son tout premier album. Intitulé Reflets, cet opus tire ses inspirations pop rock d’artistes féminines contemporaines comme Taylor Swift et Charlotte Cardin.

« Ce que je trouve intéressant, c’est qu’ils m’ont amené à toucher quelque chose de nouveau au niveau musical, mais au niveau des paroles on est resté en français parce que souvent j’ai l’impression que ce genre musical est très anglophone. Donc d’avoir été capable de toucher ça, ça a été parce que j’ai été influencée par ces femmes-là », raconte MLou, Marie-Lou Brière-Berthelot de son vrai nom.

L’utilisation de synthétiseurs confère à l’album une texture sonore qui évoque la nostalgie des années 80. Le résultat : des rythmes accrocheurs qui collent à l’oreille. « C’est mon collègue avec qui j’ai fait l’album, Martin Hogan, qui une journée en studio s’est amusé à essayer des sons de synthétiseurs au hasard juste pour improviser, puis à un moment donné on s’est dit OK, là on tient quelque chose », révèle l’auteure-compositrice-interprète.

Reflets, c’est un album qui se veut une ode à l’affirmation de soi à travers un style musical imprégné des airs salins propres à la Gaspésie natale de l’artiste. « C’est autant le reflet qu’on projette dans le miroir puis qu’on voit de nous, mais c’est aussi celui qu’on projette à la vue des autres. C’est celui que les autres vont percevoir, c’est celui qu’on doit accepter quand il se passe quelque chose qu’on aime moins puis que ça change un peu notre image », explique MLou.

«Puis pour moi, c’était hyper important de faire ça en Gaspésie parce qu’il y a vraiment le cliché de « pour être artiste, il faut aller dans les grands centres », Montréal, Québec, ce qui n’est pas faux du tout, mais pour quelqu’un comme moi qui veux habiter en Gaspésie, qui veut rester ici, je voulais montrer que c’est possible de créer un produit musical de qualité sans avoir à s’exiler », soutient l’artiste originaire de Caplan.

MLou aura d’ailleurs l’occasion de faire rayonner sa culture au cours des prochaines semaines dans le cadre de sa tournée gaspésienne. « J’ai un été assez chargé qui s’en vient, c’est vraiment le fun, plein de shows avec mes chansons », se réjouit l’artiste.

Elle s’arrêtera notamment au Festival Matane en lumière où elle aura l’occasion de partager la scène avec le chanteur TALK. « Faire une première partie d’un artiste que j’admire pour son intégrité autant que son talent, moi ça me fait énormément plaisir! Fait que ça va être de me faire découvrir devant des nouvelles personnes. »

Reflets est disponible dès maintenant sur toutes les plateformes numériques.