Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Seulement 21% des chambres des CHSLD du Bas-Saint-Laurent sont climatisées

Publié le 19 juillet 2022 à 15:45, modifié le 19 juillet 2022 à 15:45

Par: Alexy Trépanier

Près de 8 chambres sur 10 sont privées de climatisation. C’est ce qui ressort d’une enquête effectuée par l’Association québécoise des retraités des secteurs publics. Des données qui inquiètent.

Même si les canicules sont rares au Bas-Saint-Laurent, les températures d’hier qui grimpaient au-dessus de 30 degrés Celsius à certains endroits, inquiètent l’AQRP.

« Bien, ces personnes-là sont d’avantages hypothéquer, parce qu’elles ont déjà des problèmes de santé souvent à caractère respiratoire ou cardiovasculaire et on ne leur donne pas les moyens pour être capable de traverser cette période-là. » fait valoir Paul-René Royprésident de l’Association québécoise des retraités des secteurs publics.

Au Bas-Saint-Laurent, la climatisation des chambres n’est pas exigée. La majorité des CHSLD opte pour une climatisation des corridors et des aires communes, ce qui répond aux exigences ministérielles. Des ventilateurs sont également mis à la disposition des aînés.

« Les aires communes puis les endroits où ils mangent, où ils vont faire des activités et à ce moment-là, aussi, dans les périodes de chaleur, on s’organise pour que les gens soient bien hydratés. » raconte Marielle Raymond, présidente du comité des usagers du CISSS du Bas-Saint-Laurent.

Même si cette façon de climatiser fonctionne pour certains CHSLD, l’AQRP croit que ce modèle ne fonctionne pas unanimement

« Climatiser une salle commune c’est bien cependant il y a des personnes qui ne peuvent pas y avoir accès, ajoute M. Roy. Parce qu’ils n’ont pas la mobilité pour être capable de le faire et la nuit lorsqu’il y a une période de canicule ou de chaleur accablante ces gens-là doivent dormir dans leur chambre ou il n’y a pas de climatisation. »

L’association fait valoir qu’une climatisation adéquate permet de prévenir les complications médicales.

« On semble être encore dans le mode hospitalier c’est-à-dire qu’on va s’occuper du monde qui vont avoir un problème de santé sérieux, mais la prévention et tout ce qui pourrait être mis en place préalablement pour s’assurer que ces gens la vieillissent de façon sereine sans être hypothéquer par une maladie on ne semble pas s’en préoccuper tant que ça. »explique M. Roy

Le Bas-Saint-Laurent est l’une des régions qui a la plus faible proportion de chambres climatisées. Au Québec, environ 50% des résidents en CHSLD en bénéficient.