Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

SÉMER : Simon Périard demande une enquête publique à François Legault

Publié le 17 octobre 2019 à 22:31, modifié le 18 octobre 2019 à 12:59

Par: Raphael Brouillette

Le maire de Saint-Paul-de-la-Croix a une fois de plus fait jaser hier au conseil de la MRC de Rivière-du-Loup. Cette fois, il s’adresse à François Legault.

Simon Périard a déposé une lettre envoyée au premier ministre du Québec demandant une enquête publique sur l’usine de biométhanisation et son conseil d’administration. Il souhaite que la lumière soit faite sur les déficits qui seraient présentement de plusieurs millions de dollars. Dans ce document de trois pages, il dénonce également les tentatives de dénigrement à son endroit.

Le geste a toutefois été reçu froidement par le préfet et président de la SÉMER Michel Lagacé. Ce dernier mentionne que les résultats financiers seront dévoilés très bientôt, mais que l’usine fait son travail au niveau environnemental.

Le bureau du premier ministre réagit

En matinée, le bureau de François Legault a confirmé avoir reçu la lettre de monsieur Périard.

« Nous avons bien reçu la lettre du maire. En ce moment, notre gouvernement travaille en collaboration avec la SÉMER et nous travaillons à trouver des solutions pour que l’usine de biométhanisation poursuive ses activités. Nous sommes conscients qu’il y a des enjeux, mais notre objectif est de soutenir les projets qui permettent la production de gaz naturel renouvelable au Québec.»

Le maire a aussi déposé une motion pour que le prochain préfet soit élu au suffrage universel. Les membres du conseil l’ont rejeté en bloc, préférant en discuter lors d’une rencontre à la fin novembre. Questionné à ce sujet, Michel Lagacé a indiqué que ce mandat serait fort probablement son dernier mais que la question du suffrage doit être débattue une fois pour toute.