Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

SÉMÉR : la première goutte devra attendre

Publié le 3 juillet 2018 à 22:39, modifié le 4 juillet 2018 à 11:33

Par: Carl Vaillancourt

Un problème de valve oblige les opérateurs de l’usine de biométhanisation à repousser le démarrage de la production du gaz liquéfié au 13 juillet prochain.

La mairesse de Rivière-du-Loup, Sylvie Vignet, a confirmé que tous devront patienter encore quelques semaines avant de voir couler ce fameux gaz naturel liquide.

« Là, il y a une valve qui est défectueuse dans le sens pour l’azote. C’est très technique. Ils se sont rendus compte pendant le démarrage que cette valve-là manquait, donc ils vont devoir venir l’installer et repartir le démarrage», a expliqué Sylvie Vignet.

Cette dernière a expliqué mardi soir dans une entrevue après le conseil municipal, qu’une valve qui retient l’azote faisait défaut.

C’est ce que le président de la SÉMER, Michel Lagacé, a confié mardi à la Ville de Rivière-du-Loup qui possède 40% des parts du projet.

Des spécialistes américains qui sont présents depuis une dizaine de jours, étaient mandatés de s’assurer que le processus se déroule sans anicroche en lien avec une pièce qui faisait défaut. Impossible de savoir à l’heure actuelle, s’il s’agit de la pièce en question.