Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Satisfaction des 3L de Rivière-du-Loup face au repêchage

Publié le 10 août 2020 à 17:35, modifié le 10 août 2020 à 17:47

Par: Samy-Nicolas Levesque

C’était jour de repêchage dans la Ligue nord-américaine de hockey samedi. Les 3L de Rivière-du-Loup ont sélectionné neuf joueurs soit 5 attaquants et 4 défenseurs, dont le Louperivois Raphaël Bastille.

Presque tous les joueurs que l’équipe souhaitait avoir ont été choisis.

L’organisation des 3L avait plusieurs objectifs en tête dont celui d’aller chercher des effectifs de la région avec Raphaël Bastille et François Beauchemin.

« Quand on a la chance de mettre la main sur des produits locaux, on va le faire. Je regarde Beauchemin, même sur Métis-sur-Mer, j’ai parlé avec lui avant le repêchage, je savais que ça peut prendre 2 ou 3 ans avant qu’il vienne ici. Mais le jour qu’il va rentrer dans la ligue, il va le faire ici », affirme le vice président hockey des 3L, Jean-François Béliveau.

Pour ce qui est de l’aide immédiate, Charles-Éric Légaré et Mathieu Sévigny, seront deux joueurs à surveiller. Pour l’aide à long terme, le jeune joueur Joakim Paradis pourrait passer plusieurs années avec les 3L. Les trois premiers choix des 3L pour l’encan 2020 seraient tous susceptibles de venir jouer dès l’année prochaine ou du moins à court terme.

« Je regarde les Sévigny, Légaré, Paradis et tous nos choix dans les trois premières rondes, il y a des bonnes chances qu’ils restent au Québec et qu’ils veulent jouer ici  », soutient  vice-président hockey.

Un autre objectif de la formation louperivoise était de bâtir une banque de jeunes défenseurs, une denrée rare dans la ligue.

« C’est sûr que j’ai aussi des joueurs de défenses dont l’incertitude est là. Les gars comme Francis Meilleur, tous ceux qu’on n’est pas certain à 100 % qui vont revenir, alors dans ce temps-là il faut faire attention à nos arrières. On était dû aussi pour rajeunir notre défensive et c’est ce qu’on fait », explique-t-il.

Avec l’incertitude entourant de la prochaine saison, il était important de sélectionner des athlètes qui ont de l’intérêt à venir jouer avec l’organisation.

« Avec le virus, on voulait avoir des gars qu’on savait qu’ils restaient ici. Comme ça après, ça nous donne plus de cartes dans notre jeu pour finaliser notre équipe quand la saison va commencer. »

Reste à savoir maintenant quand sera donné le coup d’envoi de la saison 2020-2021 pour connaître les joueurs qui perceront l’alignement.

Le support considérable de l’ancien directeur général, Karl Boucher, a aussi été apprécié lors du repêchage.