Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Saint-Jean-de-la-Lande : Malgré une sanction, Jean-Marc Belzile sollicite un nouveau mandat en vue des prochaines élections

Publié le 23 septembre 2021 à 10:19, modifié le 23 septembre 2021 à 16:31

Par: Samuel Gosselin Belanger

Le maire sortant de la municipalité de Saint-Jean-de-la-Lande Jean-Marc Belzile, tentera de se faire réélire pour un troisième mandat en novembre prochain, et ce, malgré la décision de la Commission municipale du Québec (CMQ) qui avait statué que ce dernier avait commis des manquements au Code d’éthique et de déontologie des élus. Il déposera officiellement sa candidature, vendredi.

 

 

Reconnu coupable par la Commission municipale du Québec (CMQ), la semaine dernière, l’élu était passible d’une suspension allant jusqu’à 90 jours, mais après l’étude de son dossier, il a finalement été suspendu trois jours en plus de devoir payer une amende de 2833 $. Les procureurs dans cette cause demandaient une peine allant de 30 à 60 jours.

On lui reprochait entre autres d’avoir utilisé des équipements et des ressources financières de la Municipalité à des fins personnelles. Toutefois, il explique « qu’il n’a retiré aucun avantage personnel dans toute cette histoire.»

Le principal intéressé estime que la décision de la CMQ va redorer son blason, de manière à rétablir sa crédibilité auprès de sa population. Il ajoute qu’il est satisfait du travail effectué depuis son arrivée à la mairie et il souhaite poursuivre les dossiers entamés. C’est pourquoi il a décidé de retenter sa chance.

Par ailleurs, selon Élections Québec, un autre candidat sera de la course à la mairie. Il s’agit de Léo-Paul Charest, un ex-conseiller de la municipalité qui a œuvré de 2019 à 2013.