Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Rugby : Justine Pelletier disputera une deuxième saison en France

Publié le 4 mai 2021 à 16:31, modifié le 4 mai 2021 à 16:31

Par: Vincent Lanoie

Justine Pelletier a récemment décidé qu’elle disputera une deuxième saison de rugby en France en 2021-2022. La Louperivoise en est présentement dans le dernier droit de sa première campagne avec les Lionnes du Stade Bordelais à Bordeaux. Elle admet qu’elle s’améliore chaque jour depuis son arrivée en Europe.

Dans la poursuite de ses rêves, Justine Pelletier est consciente qu’elle a pris la bonne décision en faisant le saut dans le monde du rugby professionnel cette année. Tellement, qu’elle souhaite rester à Bordeaux l’an prochain à défaut de compléter sa carrière universitaire avec le Rouge et Or.

«Ça n’empêche pas que j’ai le Rouge et Or tatoué sur le cœur. Qui sait? Peut-être qu’un jour, je vais retourner là-bas, je peux y jouer encore deux ans», a expliqué Pelletier d’entrée de jeu.

La demie de mêlée est une joueuse transformée depuis son arrivée en Europe, elle, qui découvre une nouvelle culture de rugby favorisant ainsi son développement.

«J’ai pris beaucoup plus d’aisance et de responsabilités sur le terrain. D’ailleurs, je veux m’impliquer encore davantage, c’est quelque chose que je veux continuer à travailler. Mes entraîneurs ici me poussent beaucoup et me sortent de ma zone de confort», affirme-t-elle.

Sa saison s’étire en raison des différents confinements. Elle s’entraîne avec ses coéquipières depuis septembre et il reste toujours deux matchs au calendrier régulier avant le début des séries dans la première ligue française de rugby.

«On a pu continuer à s’entraîner, donc ça donne une saison très longue avec plusieurs périodes fortes de rugby et plusieurs périodes plus calme», a ajouté Pelletier en précisant qu’elle doit passer un test de dépistage à toutes les semaines au moins une fois.

En tête de sa liste d’objectifs, participer à la coupe du monde de rugby. La compétition a été repoussée d’un an, soit en 2022. La Louperivoise est d’avis qu’elle obtiendra une invitation au prochain camp de sélection de la formation canadienne.

«J’ai la chance de jouer cette saison comparativement à certaines de mes coéquipières sur l’équipe nationale et je pense que c’est un avantage pour moi. Après ce sera à moi de tout donner au camp. Pour être invitée au camp d’après jusqu’à la coupe du Monde», conclut-elle.

Justine Pelletier reviendra au Québec le mois prochain pour y passer son été.