Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Responsabiliser les employeurs du Nouveau-Brunswick pour réduire les délais en immigration

Publié le 9 novembre 2022 à 18:03, modifié le 11 novembre 2022 à 08:02

Par: Marie-Helene Chartrand

Ottawa tente une nouvelle approche, plus flexible, pour réduire les délais et faciliter la venue de travailleurs étrangers.

Le Groupe Savoie inc, le Groupe Westco, et J.D. Irving Ltd., qui sont en opération au Nord-Ouest de la province, font partie des 6 entreprises qui participent au projet pilote.

Ces employeurs ont en commun d’avoir de l’expérience en matière d’immigration. Ils sont donc familiers avec les longs délais, la lourde bureaucratie et la grande quantité de paperasses qu’implique le recrutement à l’international.

« Il y a des  tests de langues, il y a des certificats d’éducation qu’il faut qu’ils fournissent, il y a  toute une panoplie de choses qu’il faut qu’ils fournissent », explique président et chef des opérations du Groupe Savoie inc., Alain Bossé.

 

Ce long parcours du combattant peut souvent prendre  entre 8 et 12 mois. Une situation que le gouvernement fédéral espère changer en donnant davantage de liberté, mais également plus de responsabilités aux employeurs.

« C’est l’employeur qui va avoir beaucoup plus de responsabilités envers l’immigrant. Présentement, le gouvernement faisait tout, les analyses, etc. Il s’assurait qu’il parlait anglais, qu’il était la bonne catégorie d’employé. », affirme le président et directeur général du Groupe Westco, Thomas Soucy.

Ils devront notamment fournir à leurs nouvelles recrues une formation en milieu de travail, un soutien linguistique et avoir un plan d’action pour le transport et le logement.

« On peut embaucher des gens avec n’importe quelles expériences, pis c’est  à nous de les former.», dit M. Soucy

Ultimement, les employeurs qui participent à ce projet-pilote espèrent qu’ils contribueront à réduire les délais.

« On espère réduire le temps d’attente à  2 ou 3 mois », indique le président de Westco.

Pour Alain Bossé du Groupe Savoie les avantages de l’immigration vont bien au-delà des défis qu’elle représente.

« Ça a créé une dynamique extraordinaire avec ces gens-là. Des gens qui arrivent avec leurs valises pour venir travailler, avec leurs enfants », s’exclame le président du Groupe Savoie.

Reste à voir si cette approche novatrice portera fruit et si elle voyagera à travers le Canada.