Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Remontée spectaculaire des 3L face aux Marquis

Publié le 29 février 2020 à 00:37, modifié le 29 février 2020 à 00:37

Par: Vincent Lanoie

Les 3L de Rivière-du-Loup ont signé une victoire spectaculaire de 5-4 face aux Marquis de Jonquière vendredi soir au Centre Premier Tech.

Les 3L avaient comme plan de match de connaître un bon début de rencontre, mais ce sont toutefois les Marquis qui sont les premiers à s’inscrire au pointage. Jérémy Vigneault-Bélanger saute sur une rondelle libre dans l’enclave pour battre Loïc Lacasse. La réplique des Louperivois ne se fait pas attendre. Un peu plus de deux minutes plus tard, Raphaël Bussières crée l’égalité en trompant la vigilance de Karel Saint-Laurent lors d’un jeu de puissance.

En 2e période, comme c’était le cas lors du premier vingt, les Jonquiérois sont en mesure de toucher la cible tôt dans la rencontre. Les 3L sont lents à effectuer leur repli défensif et Louis-Philippe Simard en profite pour marquer. Le doyen chez les 3L Michael Novosad vient ensuite plaquer solidement Danick Paquette au grand plaisir des partisans louperivois. Paquette trouve la meilleure façon de les faire taire en marquant sur la même séquence pour donner deux buts d’avance à son équipe. En fin d’engagement, Michael Ward accepte une passe soulevée d’Alexandre Bolduc pour réduire l’écart à un seul but.

En 3e période, Maxime Villemaire rate une chance en or de niveler la marque lorsqu’il se retrouve seul devant le but, mais son tir manque de précision. Quelques instants plus tard, les Marquis se redonnent deux buts de priorité lorsque Christian Ouellet bat Lacasse d’un tir entre les jambières. Une scène inquiétante survient avec un peu plus de cinq minutes à disputer à la rencontre. Pendant que Maxime Villemaire et Mathieu Brisebois se bousculaient, Danick Paquette a jeté les gants et a asséné des coups à Villemaire et il est expulsé de la rencontre. Un moment qui change totalement la suite de cette partie, alors que les Louperivois profitent d’un jeu de puissance de cinq minutes. À son retour avec les 3L, Maxime Guyon touche la cible en décochant sur réception. Peu de temps après, Louick Marcotte y va d’une belle séquence individuelle pour ensuite alimenter Marc-André Tourigny à la perfection et ainsi compléter la remontée. Mais les hommes de Benoît Laporte ne s’arrêtent pas là. Raphaël Bussières crée l’euphorie à l’intérieur du Centre Premier Tech en donnant les devants aux siens. Un 3e but marqué sur le même avantage numérique pour les 3L qui auront inscrit leurs cinq buts avec l’avantage d’un homme dans cet affrontement. Les Bas-Laurentiens signent une première victoire en trois sorties.

«J’ai demandé à mes joueurs et ils m’ont dit qu’ils ont déjà gagner ici par le passé en étant une équipe qui ne se croyait jamais battu. C’est un peu ça qui se passe dans ce vestiaire-là. C’est bien encourageant. Dans les séries, ça va être de même. Des fois, tu vas devoir manger un coup au visage pour gagner une partie et c’est ce qu’on a fait ce soir», a souligné l’entraîneur-chef des 3L, Benoît Laporte.

«C’est pour ça qu’on joue au hockey. C’était une ambiance de séries, une fois qu’on a réussi à mettre du momentum au Centre Premier Tech. À l’aube des séries, c’est une victoire encourageante», a expliqué Marc-André Tourigny qui a récolté un but et deux passes dans la victoire.

«Un gros retour quand on tirait de l’arrière. On dirait que les troisièmes périodes, ce sont nos périodes. On se sent jamais en dehors d’un match peut importe le pointage. C’est impressionnant comme dénouement, mais je ne suis pas surpris», a raconté Michael Novosad.

«Je m’en voulais vraiment de la chance ratée en début de troisième période, ce n’est pas le genre d’occasion que tu veux rater surtout dans un match serré comme celui-ci. Je m’en voulais et les gars ont élevé leur jeu d’un cran. On a pris du rythme avec l’avantage numérique et je donne crédit à la ligne à Tourigny qui a fait les beaux jeux et envoyés les rondelles au but», a mentionné Maxime Villemaire.

«Une semaine et demie avec les séries, ça nous donne de la confiance. On risque de pogner Sorel au premier tour et les affrontent samedi donc on veut leur montrer qu’on est prêt», a raconté Raphaël Bussières qui a inscrit le but gagnant.

Avec cette victoire, les 3L s’assurent de terminer en 3e ou en 4e position au classement. Ils ont rendez-vous avec les Éperviers samedi après-midi, l’équipe qui les suit et qui n’accuse que deux points de retard sur Rivière-du-Loup.