Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Alerte info

La COVID-19 a fait un premier mort en Gaspésie ce samedi. Il s’agit de Gustave Joseph, un homme qui logeait au manoir du Havre à Maria et qui était hospitalisé en raison du coronavirus, rapporte sa petite-nièce, Kim Arsenault Joseph.

Nouvelles

Reconstruction du pont: la communauté d’Inkerman s’impatiente

Publié le 12 septembre 2019 à 16:27, modifié le 4 octobre 2019 à 16:17

Par: Maïka Lammequin

Deux ans après l’incendie qui a ravagé le pont d’Inkerman dans la Péninsule acadienne, la reconstruction n’est toujours pas commencée. Le Comité du pont est en attente du gouvernement du Nouveau-Brunswick pour que le pont soit à nouveau accessible d’ici 2022.

« On a tassé notre vie, notre famille, nos amis pour travailler sur ce dossier. Maintenant, s’il est bâti dans trois ans, ça va faire cinq ans qu’on travaille là-dessus », a confié la présidente du Comité du pont d’Inkerman, Glenda Robichaud.

La présidente du Comité ainsi que la communauté commencent à s’impatienter.

«Je ne m’attends pas à travailler un autre dix ans dessus, moi dans ma tête, dans trois ans le pont va être rebâti », ac continué Mme Robichaud.

En pourparlers depuis presque un an, le Comité investira deux millions pour devenir partenaire avec le gouvernement provincial. Il s’agissait d’une condition nécessaire pour la reconstruction du pont. Mais le Comité attend toujours des gestes concrets de la part de la province.

« Il y a quelqu’un qui a des chiffres quelque part, des ébauches, des directives, des informations que nous, en étant partenaire, on se doit d’avoir et pas dans trois ans, on veut les avoir là, tout de suite », a fait savoir la présidente.

L’incendie du pont cause encore, aujourd’hui, des désagréments pour les cyclistes et les motoneigistes, qui doivent faire un détour par la rue principale pour rejoindre leurs sentiers.

« Le pont, depuis qu’il a été brûlé, il y a 2600 membres qui n’y ont plus trop accès », a précisé le directeur de la Fédération des VTT du Nouveau-Brunswick, Roland Thériault.

« Depuis ces événements, il y a plus ou moins personne qui vient, je trouve que la communauté est triste par rapport à ça. C’était très utile l’hiver autant que l’été », a dit un citoyen originaire de la province.

Dans une courte déclaration écrite, le ministère des Énergies et des Ressources de la province ne fait que reconnaître l’importance du pont pour les citoyens d’Inkerman.

Reste que le Comité du pont d’Inkerman fait confiance au gouvernement et a bon espoir que le pont sera reconstruit d’ici 2022. Entretemps, le Comité attend de voir les ébauches, les chiffres et le plan triennal prévus par le gouvernement du Nouveau-Brunswick.