Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Recherches sous-marines pour retrouver Rolland Roy

Publié le 7 janvier 2020 à 16:10, modifié le 7 janvier 2020 à 16:10

Par: Louis Laflamme

Les recherches continuent pour tenter de retrouver un homme porté disparu dans le secteur de Dalhousie, au Nouveau-Brunswick. Des recherches qui se concentrent dans la baie des Chaleurs.

Mais où peut bien se trouver Rolland Roy ? La question est sur toutes les lèvres dans le Nord-Est et la GRC tente d’élucider ce mystère. L’homme de 63 ans, originaire de Gloucester Junction, près de Bathrust, n’a pas donné signe de vie depuis maintenant quatre jours. Tout porte à croire qu’il se trouve dans les eaux ou sur les rives de la baie des Chaleurs, dans le secteur de Dalhousie.

« Présentement, il n’y a pas de recherches sur le terrain. (…) L’équipe de plongée de la GRC est en train de faire l’analyse des cartes marines pour voir quel serait notre meilleur cours d’action pour les plongées à venir. Ce qu’on veut, dans le fond, c’est faire des plongées efficaces pour avoir un plus grand taux de succès », explique le sergent de la GRC District Nord-Est, François Côté.

Ce qui pousse la GRC à concentrer ses futures recherches ici, dans la baie des Chaleurs, c’est la découverte du véhicule de Rolland Roy, une camionnette grise, qui a été repêchée dans l’eau, près de la rampe de débarquement du Inch Arran park à Dalhousie. C’est d’ailleurs le seul et unique indice que les autorités ont entre les mains.

« Malheureusement, on a des bonnes raisons de penser que M. Roy serait dans la baie des Chaleurs. Outre ça, on n’a pas d’autres informations », ajoute le sergent Côté.

La dernière fois que Rolland Roy a été vu, c’est à Campbellton, le 3 janvier dernier à 17h45. Il mesure six pieds et pèse 185 livres. Il a les cheveux gris, les yeux bleus et porte des lunettes.

La GRC demande à toute personne pouvant détenir des informations qui pourraient faire avancer l’enquête de les communiquer avec le détachement de Campbellton.

La thèse d’un acte criminel a été écartée par la police.

La GRC croit tout de même que plus le temps avance, plus les espoirs de retrouver Rolland Roy vivant sont minces.