Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Radiation d’un mois pour une pharmacienne de La Pocatière

Publié le 23 septembre 2020 à 10:18, modifié le 23 septembre 2020 à 10:34

Par: Samy-Nicolas Levesque

Une pharmacienne de La Pocatière, Chantal Paré, est suspendue un mois de ses fonctions par l’Ordre des pharmaciens du Québec.

Elle a été reconnue coupable d’avoir consommé de l’alcool alors qu’elle était au travail le 11 février 2019 à la pharmacie Uniprix de la 6e avenue de La Pocatière.

Dans un jugement rendu public la semaine dernière, on peut y lire que : « le soir précédent, elle avait consommé une bouteille de vin seule et avait peu dormi. À l’heure du dîner, l’intimée s’est sentie fatiguée et anxieuse. Elle s’est procuré une boisson énergisante alcoolisée pour l’aider à compléter son quart de travail de l’après-midi. Vers 15 h, l’intimée a senti que son état déclinait, que sa concentration était affectée et qu’elle était de moins en moins apte à exécuter ses tâches. Elle a par la suite décidé de fermer la pharmacie peu avant l’heure prévue.»

Aujourd’hui, Chantal Paré dit avoir suivi différents traitements pour contrer ses problèmes d’alcoolisme et d’anxiété.

Chantal Paré affirme aussi s’être reprise en main et pour assurer un suivi de ces traitements, elle a signé une entente avec le Bureau du syndic de l’Ordre des pharmaciens du Québec.