Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Alerte info

La COVID-19 a fait un premier mort en Gaspésie ce samedi. Il s’agit de Gustave Joseph, un homme qui logeait au manoir du Havre à Maria et qui était hospitalisé en raison du coronavirus, rapporte sa petite-nièce, Kim Arsenault Joseph.

Nouvelles

Quelques milliers de phoques du Groenland au large de L’Isle-Verte

Publié le 25 novembre 2019 à 14:02, modifié le 26 novembre 2019 à 14:19

Par: Catherine Pellerin

Un nombre impressionnant de phoques du Groenland se trouvait sur le fleuve Saint-Laurent, au large de L’Isle-Verte, ce lundi midi. Plus de 2 000 mammifères marins, se prélassant tranquillement sur les glaces, ont pu être observés sur plusieurs kilomètres.

Un phénomène naturel à cette période de l’année, selon le biologiste Jean-François Gosselin, de l’Institut Maurice-Lamontagne.  L’animal qui passe ses étés au Groenland ou dans l’Arctique canadien, remonte le fleuve au début de l’hiver, parfois jusqu’à Tadoussac, pour s’alimenter. Ils se nourrissent notamment de capelans.

Les phoques du Groenland se déplacent en gros groupes, surtout en novembre ou en décembre. Selon le biologiste, l’absence de glace au large explique pourquoi le troupeau vient se reposer sur la banquise, à proximité de la rive. Au grand plaisir des citoyens, qui peuvent alors admirer le spectacle!

Au cours des dernières années, des centaines de phoques du Groenland ont pu être observés, que ce soit près de Trois-Pistoles en 2017 ou près de Rimouski en 2018.