Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Québec souhaite faciliter l’accès au marché du travail

Publié le 4 août 2021 à 17:05, modifié le 5 août 2021 à 12:53

Par: Francis Gallant

Le gouvernement du Québec souhaite amener au travail des personnes qui auraient de la difficulté à se trouver un emploi.

Cinq cent cinquante mille dollars seront investis en Gaspésie pour aider des organismes à épauler ceux qui sont sans emploi.

L’investissement vise d’abord à mettre sur pied un plan d’action et de sensibilisation pour rejoindre plus de quatre cents citoyens victimes de stigmatisation ou de préjugés sur le marché du travail.

« C’est quatre cent quatre-vingt-quinze milles avec les services externes pour la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine, le SEMO, on va intégrer quatre cent deux personnes en situation de handicap dans le marché de l’emploi » , précise Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

La seconde partie de l’investissement permettra le développement d’un projet d’intégration jeunesse pour les 18 à 35 ans.

« C’est un montant de soixante cinq milles dollars avec le Carrefour jeunesse emploi du Rocher-Percé et là ça s’intéresse aux jeunes de 18 ans et plus. Il y aura douze participants. C’est un programme qu’on appelle de la terre à l’assiette et donc ce sera un apprentissage de l’agriculture », explique Jean Boulet.

Selon le ministre, plusieurs citoyens aux prises avec différentes problématiques pourront bénéficier de ces initiatives.

« J’ai référé aux personnes judiciarisées, aux personnes bénéficiaires d’aide sociale, aux jeunes, aux femmes, et aux personnes en situation de handicap » , nous informe monsieur Boulet.

Peu d’employeurs optent pour la solution d’intégrer des personnes souffrant d’un handicap au sein de leurs entreprises. C’est toutefois une ressource qui n’est pas en négligé, selon Jean Boulet.

« Intégration, on parle de pénurie de main-d’œuvre, il faut penser à toutes les personnes qui peuvent répondre aux besoins de nos entreprises. Et les personnes handicapées, il faut constamment y penser, faut arrêter d’avoir des préjugés » , dit le ministre.

La Gaspésie est aux prises avec un taux de chômage de 11%, alors qu’il est de 6,3% ailleurs au Québec. L’intégration prend tout son sens.

« La population au Québec vieillit, c’est le même phénomène ici en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine. Il y a beaucoup de départs à la retraite, on a un défi de recrutement » , termine Jean Boulet.

Une aide financière qui contribuera à l’intégration et la création d’emplois.