Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Québec resserre les mesures dans les zones rouges

Publié le 6 avril 2021 à 17:40, modifié le 6 avril 2021 à 17:40

Par: Fabienne Tercaefs

L’Islet, Charlevoix et le Bas-Saint-Laurent sont touchés par le resserrement de Québec. Il faut dire que la propagation des variants continue de plus belle, surtout dans la région de Kamouraska et Rivière-du-Loup.

 

 

Il y a eu 130 cas en 4 jours. La hausse est un peu moins importante aujourd’hui, avec 19 cas. Québec met donc en place des mesures préventives dans les zones rouges. Ca veut dire que dès lundi 12 avril, les secondaires 3,4,5 reviennent à l’école en alternance un jour sur 2 et toutes les activités parascolaires sont annulées jusqu’à nouvel ordre. Le couvre-feu reste à 21h30, pour l’instant. Québec rappelle aux santés publiques régionales de ne pas hésiter à fermer les lieux problématiques. Tandis qu’au Kamouraska, les élèves sont de retour à l’école, malgré la hausse des cas.

 

Les cours de récréation ont retrouvé de la vie ce mardi matin au Kamouraska. Les écoles ont rouvert contrairement à celles de la MRC de Rivière-du-Loup. Les parents n’étaient pas tous très sereins quant à cette décision. «Peut-être j’aurais attendu une semaine, ça aurait été mieux mais on va voir», assure une mère de famille. «Je ne suis pas alarmée par la situation.(…) Je crois que c’était nécessaire pour les enfants de continuer avoir les amis et apprendre à l’école», explique une autre maman. «Personnellement je pense que c’est trop tôt, on voit que dans les autres régions proches il y a des écoles qui sont restés fermés entre autres à Rivière-du-Loup», affirme une citoyenne.

Ailleurs sur le territoire, les cas se multiplient. Une infection a été enregistrée dans une classe du Pavillon de l’Avenir à Rivière-du-Loup et elle a été fermée jusqu’au 12 avril. Infections aussi chez Aliments Asta à Saint-Alexandre en fin de semaine. Tous les employés ont été invités à aller se faire dépister. Des contaminations qui se sont faites en dehors de l’usine.

Et puis les églises Saint-Patrice et Saint Ludger de Rivière-du-Loup sont fermées depuis samedi et jusqu’à nouvel ordre. La Fabrique n’a pas voulu prendre de chance étant donné la situation épidémiologique et l’âge des prêtes, des bénévoles et des paroissiens qui dépasse bien souvent 60 ans. «Les gens comprennent la situation et les téléphones qu’on a eu, les gens étaient très très anxieux, très angoissés, sur le fait de se côtoyer malgré les restrictions sanitaires», explique le président de la Fabrique, Gaston Pelletier.

A noter que Rivière-du-Loup a eu sa plus grosse journée de vaccination ce mardi depuis le début de la campagne. 900 personnes ont reçu une injection.