Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Possibilité d’un nouveau confinement : vives réactions au KRTB

Publié le 5 janvier 2021 à 17:22, modifié le 5 janvier 2021 à 17:22

Par: Guillaume Cotnoir Lacroix

Le point de presse du premier ministre François Legault prévu demain sera certainement l’un des plus attendus. Québec devrait annoncer un nouveau confinement qui débuterait samedi. Les écoles, les industries manufacturières et la construction devraient être touchées.

Dans le KRTB, les nouvelles mesures qui pourraient être annoncées mercredi ne laissent personne indifférent. Plusieurs citoyens se sont dit en faveur d’un nouveau confinement, d’autres semblent en avoir assez.

Les jeunes familles seraient assurément touchées par ces mesures, alors que l’école à la maison serait appelée à se poursuivre au-delà du 11 janvier. Aucune date n’a cependant été avancée. Un père rencontré compte bien se plier aux exigences du gouvernement, mais convient qu’il devra mettre les bouchées doubles.

« On parle probablement du télétravail si possible, sinon bien c’est sûr qu’avec les enfants à la maison, pour ma part j’ai trois enfants, donc c’est sûr que ce n’est pas… ce n’est pas nécessairement évident », avoue-t-il.

Une jeune mère de famille, rencontrée alors que ses enfants patinaient allègrement derrière elle, devra se résigner à rester à la maison au lieu de se rendre au travail. « Papa travaille, moi je reste à la maison avec les enfants puis on n’a pas le choix », explique-t-elle, en avouant que la situation serait bien plus simple si les écoles primaires demeuraient ouvertes.

La construction et le manufacturier en pause?

Comme en mars dernier, l’industrie manufacturière et celle de la construction pourraient être mises sur pause. La chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup s’inquiète pour les entreprises qui font des affaires à l’international.

« On a des beaux fleurons dans notre région. Si elles ne peuvent pas exporter, et plusieurs de ces entreprises-là c’est plus de 50% de leur production, elles vont éventuellement perdre des parts de marché. » – Marie-Hélène Collin, PDG de la Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup

François-Xavier Bonneville, l’un des propriétaires de Lepage Millwork de Rivière-du-Loup, confirme qu’il pourrait s’agir d’un problème. Les fenêtres doivent être livrées et chaque semaine de plus en arrêt signifie une semaine de retard sur une commande. Les clients du Québec comprennent la problématique, comme ils sont eux aussi à l’arrêt. Mais « les gens de l’Ontario et des États-Unis, eux, ne comprennent pas », de lancer l’homme d’affaires.

Chez NORAC International, le défi sera de choisir ce qui sera essentiel ou non. Le fabricant de portes de garage devra faire des choix difficiles pour garder la tête hors de l’eau. La gestion de la main-d’oeuvre pourrait être difficile.

« On a des contrats qu’on était supposés faire qui vont être retardés. Les fournisseurs nous demandent toujours qu’on paie, c’est normal, mais nous… le contrat n’est pas fait. On ne peut pas demander à l’entrepreneur ou au client de nous payer si la job n’est pas faite. »

Le point de presse du gouvernement devrait aussi permettre d’en savoir plus sur le maintien des services de garde, et même, sur la possibilité d’imposer un couvre-feu à la population.