Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Plus de 1 M $ pour améliorer les soins à Tracadie

Publié le 8 novembre 2019 à 10:36, modifié le 8 novembre 2019 à 10:51

Par: Maïka Lammequin

Plus d’un million de dollars ont été amassés au nom de la Fondation Les Amis de l’Hôpital de Tracadie.

Les dons récoltés depuis un an vont permettre de rénover l’unité de dialyse et d’améliorer la gestion des maladies chroniques de l’établissement.

La Fondation Les Amis de l’Hôpital de Tracadie a célébré, jeudi soir, la fin de sa première campagne majeure de financement. Alors que l’objectif était d’amasser 950 000 $, c’est plutôt une somme de 1 074 355 dollars qui a été récolté.

« Qui de nous n’a pas un membre qui fait du diabète ou des problèmes de cancer, d’hypertension, etc. ? Donc, c’était intéressant de voir dans la communauté que les gens allaient nous soutenir à cause de leurs proches », a dit le président de la campagne majeure de financement de la Fondation Les Amis de l’Hôpital de Tracadie, André Morais.

La campagne de financement, sous le thème « Améliorer les services de santé chez nous», a été lancée en octobre 2018.

Un an plus tard, la somme recueillie permettra à des patients d’éviter de se rendre à Bathurst pour des traitements de dialyse. Un trajet qui nécessite une heure de route en voiture.

« J’ai commencé à faire de la dialyse, il y a peu près cinq ans et demi. Je devais voyager à Bathurst, mais en juillet 2017, j’ai eu une place à Tracadie. Ça a fait un grand changement dans ma vie, beaucoup moins de déplacements, moins de dépenses », a expliqué une des porte-paroles de la campagne, Sonya Haché.

Plus de gens comme Sonya auront la chance d’être soignés près de chez eux grâce aux sommes amassées.

« Étant donné qu’il y a quand même au moins 8 de nos patients qui allaient chercher la dialyse à Bathurst, on a dit pourquoi on n’aurait pas à Tracadie tous ces patients-là », a ajouté M. Morais.

Quant aux patients souffrants de maladies chroniques, ils auront accès à un gymnase, des salles d’enseignement et des salles de consultation.

« C’est sûr quand on fait de l’activité physique, ça change le taux de diabète dans le sang, alors je pense que ça va aider tout le monde », a mentionné la porte-parole de la campagne, Natacha Blanchard.

Ces deux projets, en partenariat avec le Réseau de santé Vitalité, sont évalués à plus de 1,5 million de dollars.

La rénovation de l’unité de dialyse sera complétée d’ici la fin de l’année. Tandis que la clinique de gestion des maladies chroniques ouvrira ses portes au printemps prochain.