Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Petite-Vallée a une nouvelle mairesse

Publié le 17 novembre 2020 à 17:21, modifié le 17 novembre 2020 à 17:28

Par: Louis-Philippe Arsenault

Petite-Vallée a une nouvelle mairesse. La conseillère municipale Mélanie Clavet sera à la tête de la mairie jusqu’aux prochaines élections municipales. L’ancien maire a récemment quitté ses fonctions.

La conseillère Mélanie Clavet devient la nouvelle mairesse de Petite-Vallée. Elle succède donc à Dany Brousseau qui a remis sa démission le 10 novembre dernier, après un mandat de moins d’un an.

« Après discussion, un tour de table et des échanges avec tous les conseillers, mon nom est ressorti puis j’ai accepté de prendre le flambeau pour les quelques mois qui restent », indique Mme Clavet.

Comme les élections municipales ont lieu dans un an, les conseillers avaient la possibilité d’élire un maire remplaçant lors l de la séance du conseil.

« Ce n’était pas nécessairement dans mon objectif à court terme de venir mairesse de Petite-Vallée, c’est arrivé comme ça je suis quand même très fière je suis contente je crois avoir les habitudes requissent pour le poste », assure la nouvelle mairesse.

Elle sent déjà l’appui des citoyens. « Déjà les échos de la population sont favorables sont positives donc j’aime quand même entendre que les gens sont favorables malgré que ça se soit fait à l’interne. »

La nouvelle mairesse de 37 ans en était à son premier mandat comme conseillère, mais Mélanie Clavet baigne depuis longtemps dans la politique municipale en raison de son père. Nöel-Marie Clavet a été maire de la municipalité de 1991 à 2009, préfet de la MRC Côte de Gaspé pendant 11 ans et de nouveau maire de Petite-Vallée de 2017 à sa démission il y a un an.

« Il l’a appris à la radio, parce que le conseil municipal est le soir et quand je reviens et bien il dort parce qu’il travaille très tôt le matin. Je vois une fierté dans son regard, mais non ça n’a pas été une consultation familiale », raconte l’élue.

Elle souhaite maintenant continuer le travail déjà entamé. « On ne se le cachera pas, le culturel, le touristique, c’est très important, c’est sûr que je vais poursuivre dans ce partenariat-là dans l’appui au niveau du Village en chanson. »

Parmi l’une de ses priorités, poursuivre la revalorisation du Mont-Didier. « C’est très touristique à la fois et c’est très local, les gens du coin aiment s’y ressourcer aller faire du sport faire des activités familiales donc on veut le bonifier. » Elle qui devient la première femme à occuper le poste de mairesse de la municipalité se donne encore un peu de temps pour réfléchir si elle se présente ou non, aux élections municipales l’an prochain.