Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Pénurie de logement en Gaspésie : lancement d’une campagne habitation

Publié le 1 juin 2022 à 16:29, modifié le 1 juin 2022 à 17:27

Par: Roxanne Bisson

La pénurie de logements frappe la Gaspésie de plein fouet. Pour répondre aux enjeux d’habitation, le regroupement des MRC et Vivre en Gaspésie lançait ce matin la campagne habitation S’investir en Gaspésie. Ils font appel à la solidarité gaspésienne pour améliorer la situation.

« On est une région qui est attractive. Les gens veulent venir s’établir en Gaspésie. C’est une très bonne nouvelle. Maintenant, le défi qu’on a c’est que l’habitation vient limiter notre capacité d’accueillir des nouveaux arrivants sur le territoire. »

– Mathieu Lapointe

 

Ça fait plus d’un an que les enjeux de logements se trouvent sur toutes les lèvres. Quasi impossibilité d’acheter une maison, des baux de 8 ou 9 mois, grande rareté de logements locatifs… les problèmes sont nombreux. En réponse, le regroupement des MRC de la Gaspésie et Vivre en Gaspésie lancent une campagne d’habitation. L’objectif, démontrer que les citoyens peuvent faire une différence. « Ensemble on peut arriver à trouver des solutions qui vont permettre de régler les problèmes à court terme. Parce que la construction de logements, on ne se le cachera pas, c’est des solutions moyens longs termes », affirme Catherine Miousse, stratège médias et marketing, Vivre en Gaspésie.

 

On invite les Gaspésiens à réfléchir à des options différentes. Pourquoi pas générer un revenu supplémentaire tout en créant un logement de plus pour les nouveaux arrivants ?  Selon Mathieu Lapointe, c’est une partie de la solution : « L’ensemble des citoyens peuvent le faire à travers des petits gestes, que ce soit d’accueillir un travailleur chez eux pour plusieurs mois dans une chambre, ou convertir, d’implanter un logement dans leur maison ».

 

La campagne insiste sur l’interconnexion entre les services, la main-d’œuvre et les habitations. Actuellement, on est incapable de remplacer 50% des travailleurs qui prennent leur retraite ou quittent. « Les besoins de main-d’œuvre sont immensément grands dans tous les secteurs d’activités. Donc ce qu’on veut démontrer, en fait, c’est que ces gens-là, pour qu’on puisse les attirer, pour qu’ils puissent s’installer en Gaspésie, ils vont avoir besoin d’un endroit ou habiter. On veut démontrer qu’on a tous, finalement, besoin les uns des autres », explique Mme Miousse.

 

Un des problèmes relevés par S’investir en Gaspésie est le manque de logements locatifs dans la région. Les investisseurs seraient réticents à construire ce type d’habitation. « Ça coûte 20 à 25% plus cher construire une habitation en Gaspésie dans les grands centres. Puis la rentabilité se fait beaucoup plus loin. Ça prend beaucoup d’années avant de devenir rentable », analyse Danik O’Connor, directeur de la stratégie Vivre en Gaspésie.

 

La deuxième phase de cette campagne visera justement à stimuler les investissements immobiliers. En attendant, la plateforme investirengaspesie.com regroupe les incitatifs financiers des différentes MRC, des outils et des suggestions.