Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Pascan : 85% d’achalandage malgré la 2e vague

Publié le 20 octobre 2020 à 19:00, modifié le 20 octobre 2020 à 19:00

Par: Louis-Philippe Arsenault

La recrudescence des cas de COVID-19 a des répercussions sur le transport aérien régional depuis la mi-septembre. La liaison quotidienne Québec-Gaspé-les Îles fonctionne avec 85% de son achalandage tout même, après avoir connu un premier mois frôlant la pleine capacité.

De la mi-août à la mi-septembre, Pascan Aviation a connu un premier mois de rêve en Gaspésie « Des taux de remplissage qui frôlaient les 100% donc c’était vraiment vraiment au-delà de nos espérances », se réjouit le vice-président de Pascan Aviation, Yani Gagnon.

En début septembre, l’arrêt des services d’Air Canada à destination des Îles-de-la-Madeleine a forcé Pascan à répondre à la demande. Incapable de palier à l’achalandage seul, faute d’avoir encore reçu ses appareils Saab 340 de 34 passagers, la compagnie a dû faire appel à Air Creebec. « On agit pour répondre à la demande », souligne M. Gagnon.

Depuis la montée des cas de COVID-19, les clients ont été moins nombreux et Pascan peut répondre à cette demande avec ses Jetstream 32 de 18 passagers. La compagnie a pu garder un taux d’occupation de 85%. Le copropriétaire ne néglige pas pour autant les effets que la pandémie aura sur le trafic aérien à long terme, avec la familiarisation grandissante du télétravail chez certains. « Si on regarde les volumes de Gaspé dans les 10 dernières années, il y avait énormément de déplacement pour exemple la fonction publique par exemple. Je pense que ce segment d’affaires là va être amené à diminuer », indique le vice-président de Pascan Aviation.

Du côté de la Chambre de commerce et de tourisme de Gaspé, on ne croit pas que le tourisme d’affaires a dit son dernier mot. « C’est super important pour les liens d’affaires pour des nouveaux partenariats. Souvent on n’a pas les mêmes genres d’échanges quand on fait ça par Zoom ou par Teams qu’en personne », affirme Catherine Briand la directrice générale de la chambre de commerce et de tourisme de Gaspé.

Depuis 10 jours, Pascan a même ajouté 3 allers-retours par semaine à son offre quotidienne. D’ici moins de deux semaines, un premier appareil Saab 340 devrait être mis en service en Gaspésie. « On va commencer avec la liaison, Québec-Bonaventure-les Îles, principalement parce que cette liaison-là qui a le plus gros du volume cargo, donc c’est la priorité », indique-t-il.

La compagnie de Saint-Hubert croit être en mesure de recevoir ses 2 autres appareils de 34 passagers d’ici la mi-novembre.