Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Partenariat avec Pat BBQ : Une sauce à la saveur du Collège Notre-Dame

Publié le 2 juillet 2021 à 15:36, modifié le 2 juillet 2021 à 16:00

Par: Antoine Pelland-Ratté

Quatre finissants du Collège Notre-Dame à Rivière-du-Loup ont vécu une expérience enrichissante. En partenariat avec l’entreprise Pat BBQ, ils ont concocté une sauce à badigeonner, qui pourrait être distribuée à l’international.

En 2019, le propriétaire et fondateur de Pat BBQ à L’Isle-Verte a été mis au défi de fabriquer une nouvelle sauce BBQ au profit de la Fondation du Collège-Notre-Dame. Pour y arriver, il a bénéficié de l’aide de quatre élèves du programme Innovation-Solutions-Entrepreunariat.

« Ils ont compris l’importance d’impliquer des jeunes dans des entreprises », se réjouit la chargée de projet du collège, Annie Bouchard. « On est à la recherche constante de relève. On est toujours en train de se demander comment on va faire pour avoir des employés, des entrepreneurs. »

Patrick Couturier et les étudiants sont restés en contact malgré la pandémie. Ils ont même pu aller à l’usine.

« Ils ont cuisiné deux sauces chacun, ce qui fait huit sauces. Par la suite, on en a cuisiné quelques-unes, je pense, trois. Il y avait des tests à l’aveugle avec leur entourage », explique l’entrepreneur. « Par la suite, on a tout compilé ça et on en a choisi deux. On les a modifiées et raffinées pour arriver au résultat final qu’on a présentement. »

La nouvelle saveur sera à l’orange. « C’est un peu le thème de la vente d’agrumes qui n’a pas eu lieu les deux dernières années. J’ai fait quelques recherches et des sauces à l’orange, il n’y en a vraiment pas beaucoup sur le marché en ce moment », précise un des étudiants ayant participé au projet, Émile Gamache.

Dans un premier temps, quatre mille bouteilles seront distribuées dès la mi-juillet. Ensuite, cette sauce à l’orange sera distribuée en plus grande quantité.

« Au départ, c’était une sauce qu’on faisait pour l’école », se remémore Patrick Couturier. « On a été très épatés par le résultat final et on a décidé de changer ça un peu et d’y aller avec un partenariat plus grand et d’y aller avec tout notre réseau de distribution, au-dessus de 800 points de vente au Québec. »

Il se pourrait même que le produit local soit vendu à l’international. « Suite à ça, on travaille aussi nos points de vente pour vendre éventuellement en Europe, les États-Unis, le Canada à travers Amazon », poursuit l’entrepreneur.

Pour chaque vente, un dollar sera remis à la Fondation du Collège Notre-Dame.