Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Outrage au cadavre : audiences reportées pour deux accusés

Publié le 16 mai 2018 à 13:26, modifié le 16 mai 2018 à 17:26

Par: Camille Lacroix

Trois des quatre accusés pour outrage au cadavre au cimetière de Caplan comparaissent ajourd’hui au palais de justice. Deux d’entre eux devront revenir devant le juge le 23 mai.

Mercredi matin, deux accusés ont comparu soit, un mineur et un jeune homme de 18 ans, Jean Roy.

La Cour s’est objectée à la remise en liberté, ils devront donc retourner devant le juge le mercredi 23 mai pour une audience. S’ils sont remis en liberté à ce moment-là, ils devront respecter l’interdiction de contact avec les autres.

L’avocate de la Couronne, Florence Frappier-Routhier, a expliqué qu’«en conséquence du caractère ignoble des événements qui sont survenus, le ministère public s’objecte toujours à la remise en liberté» du jeune adolescent mineur et de Jean Roy.

Un autre mineur était impliqué, et il a été remis en liberté vendredi dernier.

Les quatre accusés ont été arrêtés le mercredi 9 mai pour les événements survenus entre le 28 avril et le 5 mai. Les individus seraient entrés par effraction dans un charnier au cimetière de Caplan et causés des dommages à un cercueil. Ils font face à des accusations de méfaits, d’outrage à un cadavre et d’introduction par effraction et de bris de conditions pour l’un d’entres eux.

Pour Jérémy Bugeaud-Ferlatte, 25 ans, sa comparution est reportée à 16h cet après-midi. La défense demandera une remise en liberté et la Couronne pourrait l’accorder en raison des circonstances personnelles de l’individu et de son degré d’implication dans le méfait comparativement aux trois autres. Si la Cour accepte sa libération, il pourrait être remis en liberté ce soir sous conditions.

Une vidéo des méfaits qui circulait sur les réseaux sociaux a été retirée et une équipe de psychologues a été mise en place à l’École secondaire aux Quatre-Vents à Bonaventure.