Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Outrage au cadavre : 4 mois de prison avec sursis pour Bugeaud Ferlatte

Publié le 8 mai 2019 à 12:05, modifié le 9 mai 2019 à 06:50

Par: Louis Laflamme

Jérémie Bugeaud Ferlatte, 26 ans, a été condamné à quatre mois de prison à la maison en lien avec cette histoire de profanation d’un cadavre dans le charnier du cimetière de Caplan en mai 2018.

La juge Celestina Almeida a entériné la suggestion commune que lui avaient proposée la défense et la Couronne.

Durant les deux premiers mois de sa peine, il devra rester à la maison 24 heures sur 24. Il sera ensuite soumis à un couvre-feu strict pour les deux autres mois. Une probation de deux ans s’ajoute aussi à la peine.

Un rapport déposé pendant le procès montre que Jérémie Bugeaud Ferlatte vit avec une légère déficience intellectuelle. Dans son jugement, la juge affirme que Bugeaud Ferlatte ne représente pas un danger pour la collectivité.

Il est le dernier des quatre coaccusés à recevoir sa peine dans cette sordide affaire.

En mai 2018, Jérémie Bugeaud Ferlatte et trois autres jeunes hommes, dont deux mineurs, se sont introduit par effraction dans le charnier du cimetière de Caplan. Ils ont ensuite brisé un cercueil pour finalement profaner un cadavre. Le tout avait été filmé et partagé sur un réseau social.