Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Nouvelle offre de formation en soins paramédicaux à Tracadie

Publié le 28 février 2019 à 15:05, modifié le 28 février 2019 à 17:23

Par: Alexie André Belisle

À partir du mois d’avril, il sera possible d’être formé en soins paramédicaux à Tracadie. En ce moment les gens qui souhaitent devenir ambulancier doivent se rendre à Moncton ou à Grand-Sault pour suivre cette formation.

Devant la pénurie de personnel ambulancier, la formation, qui avait lieu à Tracadie en 2005 et en 2008, revient en ville. Une stratégie qui a fait ses preuves selon celle qui prendra en charge la formation des étudiants, Isabelle Basque :

« Le taux de rétention a été un gros point tournant de pourquoi on est revenus ici. Dans la classe de 2005, il y a 89% de ces paramédics là qui travaillent toujours dans le nord de la province à temps plein ou temps partiel mais qui font des pleines heures. Donc c’est énorme. Et la formation de 2008 il y en avait 64, donc c’était très bon aussi. »

L’objectif de Médavie c’est de former des futurs employés qui ne se seraient peut-être pas déplacés pour aller suivre la formation ailleurs. Isabelle Basque croit que jusqu’à présent c’est réussi :

« Il y a énormément de gens qui nous ont dit oh wow on prend l’opportunité, il est ici on va le faire. Ils n’auraient pas été le faire ailleurs justement par obligations familiales, ils ne pouvaient pas se permettre d’aller ailleurs. Ils prennent vraiment l’option que wow, c’est ici on le fait ici. »

La bâtisse où aura lieu la formation a été choisie avec soin. L’Académie Sainte-Famille a abrité la formation d’infirmières pendant  des décennies puis est devenu un hôpital pour les lépreux jusqu’en 1965. « C’est un exemple de persévérance dans le temps, c’est tout de l’enseignement, c’est des gens qui ont été dévoués aux soins aux patients. Nous aussi c’est ça qu’on va faire, on va qualifier, on va former des paramédics dévoués aux soins des patients. Je pense que l’emplacement… l’emplacement nous a trouvé » explique l’ambuliancière et enseignante.

Les inscriptions sont encore ouvertes. Jusqu’à maintenant le 2/3 des 25 places disponibles ont été comblées. Le projet semble susciter l’engouement des ambulanciers de la région puisque plusieurs d’entre eux ont accepté de participer à la formation de leur relève.

La formation ouvre des portes aussi à l’enseignement, à la gestion et à bien d’autres emplois dans le milieu de la santé explique le directeur régional de Médavie Jacques Charest :

« Donc si quelqu’un est moins intéressé dans le 911, il y a aussi les unités de transfert des patients inter-établissement, et les unités d’interventions rapides. Il y a aussi les opportunités pour travailler à notre centre de communication. Donc vraiment il y en a pour tous les goûts. »

Reste à voir si cette nouvelle formation permettra vraiment de pallier au manque d’ambulanciers dans la région.