Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

N.-B. : Fort achalandage dans les cliniques de vaccination

Publié le 23 septembre 2021 à 15:58, modifié le 23 septembre 2021 à 16:32

Par: Derek Dubé

La vaccination s’accélère au Nouveau-Brunswick au lendemain de l’entrée en vigueur du passeport vaccinal dans la province. Il faut être patient dans plusieurs cliniques, alors que la flambée des cas de COVID-19 se poursuit.

L’arrivée du passeport vaccinal a eu un effet direct sur l’achalandage des cliniques de vaccination de la province.  Plus d’une centaine de personnes se sont rendues au Carrefour de la mer de Caraquet ce matin pour obtenir la première ou leur deuxième dose du vaccin contre la Covid-19.

« Tu n’as pas le choix, tu n’as pas le choix sinon tu n’as plus de vie. »

« Bien ce n’est pas le passeport parce que je suis obligé de travailler dans la vie puis de manger. Alors, on n’a pas le choix si que l’on veut aller chercher du manger ou aller travailler, c’est pour cette raison. »

« On veut continuer à être libre, mais on ne peut pas sans vaccin. »

D’autres l’ont fait pour se protéger contre les variants plus contagieux.

« C’est surtout suivre les nouvelles que le variant Delta est très agressif. Donc, j’ai pensé me protéger. Par rapport au passeport vaccinal, je ne sors pas souvent. »

Il fallait être patient pour obtenir ça dose, la clinique de vaccination de Caraquet accueillait les gens avec ou sans rendez-vous. Le temps d’attente pouvait excéder les deux heures. Certains croient que la province aurait dû être mieux préparée.

« Oui, parce qu’ils prennent ceux avec des rendez-vous en même que la clinique sans rendez-vous, ça créer des bouchons. Il y a des personnes qui sont ici depuis 8h ce matin puis on vient de nous répondre qu’il n’y aura probablement pas assez de vaccin. Alors, peut-être qu’on attend pour rien aussi. »

« Il devrait ouvrir les cliniques à tous les jours pour les gens afin qu’ils puissent s’y rendre. Il me semble qu’il aurait dû y avoir plus de personnel ou une autre façon pour que ça passe plus vite. »

Le port du masque est à nouveau obligatoire dans les lieux intérieurs. Plusieurs personnes se réjouissent du retour de cette mesure.

« Ça ne me dérange pas. Je l’ai conservé et je le porte toujours. »

« Oui, c’est une bonne chose certainement. »

« Moi personnellement, oui je suis plus confortable avec le port du masque. Je pense que ça va protéger nos personnes âgées. »

« C’est plate pour nous, mais on n’aurait pas dû enlever le port masque. Cependant, c’est désolant que ça revienne en arrière, mais c’est la solution. »

À ce jour, 78,1% de la population est entièrement vacciné contre la Covid-19 dans la province.