Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Mort de Michel Vienneau : début de l’enquête du coroner

Publié le 27 avril 2021 à 14:55, modifié le 27 avril 2021 à 14:55

Par: Derek Dubé

L’enquête du coroner sur la mort de Michel Vienneau a débuté aujourd’hui à Beresford. Le processus devrait durer une semaine.

L’enquête a débuté cet après-midi (mardi) et devrait se poursuivre jusqu’à lundi prochain.

D’ailleurs, au cours de ce processus, les membres du jury ont le droit de poser des questions puisqu’il ne s’agit pas d’un procès pour trouver des coupables.

L’exercice sert à mettre la lumière sur les événements du 12 janvier 2015. Cela permettra au jury d’émettre ses recommandations à la fin de l’enquête, afin qu’un événement similaire ne se reproduise pas dans le futur.

En raison des restrictions sanitaires, l’exercice a lieu dans la salle de conférence du Danny’s Hôtel de Beresford.

C’est le coroner en chef Jérôme Ouellette qui est chargé du dossier. Au cours de la prochaine semaine, une vingtaine de personnes seront appelées à témoigner sur les événements, dont les deux policiers Mathieu Boudreau et Patrick Bulger.

Rappelons que Michel Vienneau avait été abattu en janvier 2015 par les policiers, puisqu’il était soupçonné d’être en possession de drogues à son arrivée à la gare de Bathurst après avoir reçu un renseignement anonyme provenant d’Échec au crime.

Les deux agents avaient été accusés d’homicide involontaire, mais les preuves étaient jugées insuffisantes pour incriminer les deux hommes dans un procès.

Rappelons également que les deux policiers ont été blanchis en décembre 2019 lors d’une audience d’arbitrage et ont pu réintégrer la Force policière de Bathurst.