Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Meurtre de James Dubé : Johanne Johnson acquittée des accusations

Publié le 21 décembre 2021 à 17:33, modifié le 22 décembre 2021 à 13:50

Par: Francis Gallant

Johanne Johnson revenait ce matin au Palais de justice de Percé pour les accusations qui la concernaient dans le dossier du meurtre de James Dubé. Une certaine surprise alors que l’accusée a été acquittée du meurtre de son mari.

 

Le juge de la Cour supérieure, Carl Thibault, a rendu cette décision ce matin au palais de Justice de Percé dans un jugement qui tient en Cent quatre-vingt-quatre pages.

Le juge Thibault a acquittée, madame Johnson, des accusations du meurtre de James Dubé retrouvé mort d’une balle dans la nuque en avril 1998 à Grande-Rivière. Rappelons qu’elle n’avait été reconnue coupable de meurtre non prémédité que quinze ans après les faits.  Johanne Johnson avait alors subi un procès au bout duquel elle avait été reconnue coupable et condamnée à la prison à perpétuité en avril 2016. Puis, en 2020 la Cour d’appel du Québec avait ordonné la tenue d’un nouveau procès en raison d’une erreur de droit commise par la juge Michèle Lacroix qui avait présidé le procès. La juge avait autorisé l’introduction d’une preuve inadmissible.

Lors du second procès à huis clos, qui s’est tenu au printemps dernier, le tribunal avait exclu la même preuve du dossier. Le juge Thibault avait écarté la preuve récoltée dans le cadre de l’opération controversée Mister Big. La cour Supérieure a jugé que la conduite des policiers constituait un abus de procédure. Les aveux recueillis lors de cette mise en scène ayant été rejetés, madame Johnson se retrouve donc libre. Johanne Johnson s’est effondrée en larme lors du jugement qui lui redonne sa liberté après neuf ans de procédure, dont quatre années passées derrière les barreaux.