Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Loi 40 : la réforme dénoncée au Bas-Saint-Laurent

Publié le 8 février 2020 à 13:06, modifié le 9 février 2020 à 10:58

Par: Raphael Brouillette

Le projet de réforme de la Loi sur l’instruction publique a été adopté sous bâillon dans la nuit de vendredi à samedi malgré une forte protestation des partis d’opposition.

60 députés ont voté en faveur alors que 35 se sont prononcés contre.

La loi 40 met fin à la démocratie scolaire et concentre les pouvoirs décisionnels vers le bureau du ministre de l’Éducation. La présidente de la Commission scolaire Kamouraska-Rivière-du-Loup Édith Samson craint pour la qualité des services éducatifs en région. Selon elle, la réforme mènera au chaos et s’éloigne du bien des enfants.

«C’est le premier ministre de l’Éducation qui va s’approprier le plus de pouvoir. Il s’approprie le pouvoir d’écrire des politiques. Il se donne la possibilité de fusionner des services. Donc, on s’en va vers un avenir incertain au niveau de l’éducation. »