Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Logements sociaux : des travaux dans 6 HLM du Kamouraska

Publié le 10 juin 2024 à 17:10, modifié le 10 juin 2024 à 17:12

Par: Alexandre Bergeron

Un projet mis en place par des résidents des habitations à loyer modique, communément appelé des HLM, du Kamouraska Est a permis de rénover les salons communautaires des six logements sociaux du territoire.

Des données de juillet 2023 montraient que plus d’un HLM sur cinq dans la belle province était jugé en « très mauvais » état, une augmentation de 27 % en 14 mois. Le député de Côte-du-Sud, Mathieu Rivest, n’a pas caché que la situation doit s’améliorer.

« Il y a du travail à faire partout dans le travail d’infrastructures, il y a un soutien qui doit être réalisé. »

Le comité consultatif des résidents, un comité bénévole, s’est mobilisé pour rénover les salons communautaires des six HLM du territoire. Les membres trouvaient important de raviver ces milieux d’échanges qui sont centraux pour les résidents.

« Plusieurs travaux ont été faits. Entre autres, la peinture, l’électricité, l’ameublement ont tous dû être retouchés pour améliorer les salons parce que ça commençait à prendre de l’âge », a exprimé le président du comité consultatif des résidents, Jacques Choquette.

Le résultat des rénovations a enjoué les différents résidents sur place.

« Un lieu de rassemblement amical avec des amis. Donc, le renouveau c’est plaisant, ça met de l’harmonie, beaucoup d’harmonie », s’est exprimée une résidente.

Une autre m’a simplement affirmé qu’elle trouvait vraiment que ces changements faisaient du bien.

Mathieu Rivest a rajouté l’importance de ces milieux pour les personnes habitants dans les HLM.

« C’est très important d’avoir des lieux pour échanger, partager et vivre certaines activités. »

L’État des logements sociaux

L’Office de l’habitation du Kamouraska Est continue de faire tout en son pouvoir pour maintenir le bon état de ces logements sociaux.

« De catégorie A au niveau de l’entretien des immeubles, tout est très bien entretenu, très bien coté, on est très fière de ça », exprime la directrice générale, Office d’habitation du Kamouraska Est, Dominique Bard.

Cependant, la pénurie de loyers abordables se fait aussi sentir, bien qu’elle semble moins importante qu’ailleurs dans la province. Il y a présentement une liste d’attente pour deux des six HLM du territoire.

Dominique Bard explique cette liste d’attente par plusieurs facteurs.

« On note une nette augmentation des demandes au niveau du logement. Il y a aussi des gens aussi qui viennent de l’extérieur qui commence à faire des demandes pour venir s’installer ici, ce qui fait augmenter encore plus la demande. »

Le député de Côte-du-Sud estime cependant que nous sommes encore en bonne posture avec la situation dans la région.

« Je pense qu’on est chanceux en Côte-du-Sud parce que la crise est peut-être moins marquée qu’ailleurs au Québec, mais il y a un besoin en logement qui est criant. »

Un projet est en cours pour regrouper quatre offices d’habitation de la région du Kamouraska et possiblement aussi celui de L’Islet, pour optimiser les services offerts, augmenter le service à la clientèle et développer le milieu des logements abordables, tout ça, pour aider à contrer la crise du logement.