Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

LNAH : plusieurs changements à prévoir avec l’arrivée de Renaud Lefort

Publié le 19 août 2019 à 17:56, modifié le 22 août 2019 à 12:03

Par: Vincent Lanoie

Plusieurs changements sont à prévoir dans la Ligue nord-américaine de hockey avec l’arrivée de Renaud Lefort. De passage à Rivière-du-Loup vendredi dernier, le nouveau commissaire a fait part de ses nombreuses idées pour relancer la LNAH.

Renaud Lefort est devenu la semaine dernière le 3e commissaire de la LNAH en autant de saisons. L’homme de 32 ans veut tout d’abord s’attaquer à redorer l’image du circuit. Surtout auprès des médias de masse qui oublient les répercussions positives qu’ont les six formations au sein de leur communauté.

«On veut essayer d’avoir une plateforme d’informations sur la LNAH. Comme ça on va pouvoir donner de nos nouvelles, parce que j’ai l’impression que quand ça sort dans les médias de masse, j’ai plutôt l’impression qu’ils sautent sur les mauvaises choses pour en faire une mauvaise publicité. Je trouve ça dommage parce qu’on oublie toutes les bonnes choses que la LNAH apporte», a raconté Lefort.

«On a toujours eu de la misère depuis plusieurs années à percer les médias et à faire parler de nous pour les bonnes raisons. La rencontre avec Renaud nous a éclairés, on a vu en lui le gars qui pouvait amener la LNAH ailleurs», a mentionné la coactionnaire des 3L, Cindy Simard.

Promettant de faire preuve de transparence, il mentionne que la ville de Saint-Jean-sur-Richelieu serait visée pour une expansion.

«Ces gens-là me font confiance à Saint-Jean-sur-Richelieu et j’ai quand même beaucoup de contacts là-bas. La Ligue souhaiterait éventuellement ramener une équipe là-bas, ça avait tellement été fort à Saint-Jean-sur-Richelieu», a ajouté Renaud Lefort qui dispose de contacts partout dans la province.

Comme il le fait avec les 4 Chevaliers, Lefort veut présenter des faits saillants des rencontres sur les médias sociaux. Il veut aussi faire valoir les meilleurs joueurs du circuit.

«La seule affaire qui m’a un peu dérangé dans les dernières années à travers des amis, les marqueurs qui aident leur équipe à gagner la coupe, j’ai l’impression que ces gars-là ont passé un peu plus sur le silence. Souvent, ce sont les bagarreurs qui ont le plus de visibilité», a expliqué Lefort.

Comparant la philosophie des 4 Chevaliers à celle de la LNAH, Renaud Lefort veut attirer davantage de familles dans les arénas du circuit. Il salue à ce sujet l’initiative des 3L qui offrent l’admission à seulement 2$ aux jeunes de moins de 10 ans.