Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Ligue Puribec : du bon baseball à prévoir en 2019

Publié le 15 mai 2019 à 17:42, modifié le 15 mai 2019 à 17:42

Par: Vincent Lanoie

La Ligue de baseball Puribec entamera officiellement la 41e saison de son histoire, cette fin de semaine. C’est l’avenir du CIEL-FM de Rivière-du-Loup qui retient l’attention présentement. Les dirigeants se rencontreront exceptionnellement demain soir afin de sauver l’organisation.

Le premier match de la saison de baseball dans la Ligue Puribec doit avoir lieu ce samedi, alors que Trois-Pistoles rendra visite à Rivière-du-Loup. Mais il est toujours impossible de savoir si cet affrontement sera présenté. Le CIEL-FM peine à afficher un effectif complet.

«Moi je pense que l’heure est très grave quand que tu es supposé de jouer samedi et que même avec deux importés, t’as huit joueurs pour commencer la saison et que ça en prend neuf sur le terrain», a raconté le président du circuit, Denis Bérubé.

«On est dans un creux de vague du baseball, les jeunes qui sortent présentement sont peu nombreux et ceux qui sortent sont très bons, donc ils vont jouer junior élite et donc on ne les a pas présentement avec nous autres», a mentionné François Rossignol du CIEL-FM. Ce dernier invite les intéressés à s’impliquer dans l’organisation louperivoise à entrer en contact avec lui.

Ailleurs dans le circuit Bérubé, d’autres clubs sont plus optimistes de tester leur produit sur le terrain. C’est le cas du Frontière-FM d’Edmundston, qui affiche un nouveau visage avec trois joueurs importés ayant joué à un haut niveau de baseball.

«Si on s’attarde seulement aux importés, c’est une chose, mais il y a beaucoup de jeunes qui vont être là aussi. Ils seront un complément à ces joueurs-là», a mentionné le directeur général des opérations baseball du Frontière-FM, Brian Clavette.

Une plus forte rivalité se présente à l’horizon entre Edmundston et les Cataractes de Grand-Sault. Ces derniers avaient surpris l’an dernier en signant 13 victoires en 22 matchs à leur première campagne dans le circuit. Au Témiscouata, les Braves devront trimer dur pour atteindre la finale comme l’an dernier avec la perte de leur joueur étoile, Dany Paradis-Giroux.

«Ce n’est pas évident de perdre le meilleur lanceur et le meilleur frappeur de ton équipe. Je pense que les gars devront fournir un effort supplémentaire pour boucher ce trou-là. On pourrait utiliser quelques lanceurs par match au lieu d’un seul», a expliqué le pilote des Braves, Alain Théberge.

Le CHOX-FM sera un club à surveiller. Les Pocatois, qui sont passés tout prêt de vaincre Trois-Pistoles en demi-finale des séries en 2018, conserve pratiquement le même noyau de joueurs. Idem pour le Construction Michaël Bérubé qui sera en quête d’un 4e championnat de suite.