Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

LHJMQ : Anthony D’Amours, un exemple à suivre

Publié le 8 juin 2021 à 15:58, modifié le 9 juin 2021 à 17:14

Par: Vincent Lanoie

Anthony D’Amours s’attire beaucoup d’éloges depuis mardi. Le jeune homme de Trois-Pistoles a été honoré pour son implication communautaire en décrochant le titre de joueur humanitaire de la dernière année dans la LHJMQ. Il avait été finaliste dans cette catégorie l’an dernier et c’est un honneur amplement mérité.

Anthony D’Amours vient de clore sa carrière junior après quatre saisons avec l’Océanic de Rimouski. Reconnu comme un joueur d’équipe qui empêche les meilleurs joueurs adverses de marquer comme le démontre son différentiel de +54 en carrière, D’Amours était tout aussi engagé en dehors de la patinoire, dans sa communauté.

«En tant que joueur dans la LHJMQ, on a un statut un peu plus élevé. On a la chance de donner aux autres et d’être reconnus. C’est une belle opportunité pour nous de redonner et montrer l’exemple», a expliqué le principal intéressé lors d’un entretien, mardi.

Le décès du hockeyeur Alec Reid à la suite de complications reliées à l’épilepsie l’a ébranlé en particulier. Lui-même épileptique, il a voulu faire une différence, malgré sa timidité. Une visite à l’hôpital auprès d’enfants malades l’a fait grandir.

«Rendu à l’hôpital, ça l’a été comme un choc. Ça surtout bouleversé et je me suis dit que certains enfants vivaient des situations pires comme moi. Je peux faire beaucoup et je dois prendre toutes les chances que j’ai pour m’impliquer», a-t-il ajouté.

Parmi ses implications, il a entre autres été un ambassadeur assidu pour la Fondation du Centre hospitalier régional de Rimouski pendant deux ans et s’est fait rasé les cheveux pour LEUCAN. Le circuit Courteau a d’ailleurs publié une vidéo mardi rempli de témoignages pour le jeune homme de Trois-Pistoles, dont celui de la petite fille qu’il a parrainé à l’hôpital.

«Tu as donné beaucoup de temps et beaucoup d’énergie. L’apport que tu as eu auprès des enfants que tu suivais en pédiatrie ont fait une réelle différence. Pour tout cela, je te remercie. Charlie, est-ce que tu veux dire quelque chose à Anthony?», a expliqué la directrice générale de la Fondation du Centre hospitalier régional de Rimouski, Stéphanie Boulianne.

«On t’aime beaucoup Anthony», a commenté la jeune Charlie.

Un véritable exemple à suivre. Anthony D’Amours a conclu son parcours dans la LHJMQ le mois dernier avec un total de parties jouées en saison et série de 235 rencontres et 49 points.