Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Les touristes restent plus longtemps à Percé

Publié le 16 août 2018 à 16:09, modifié le 16 août 2018 à 16:09

Par: Stéphanie Collin

La région de la Gaspésie connaît jusqu’à maintenant une très bonne saison touristique. À Percé, l’achalandage ne dérougit pas encore à la mi-août. Les touristes semblent également rester plus longtemps dans la capitale touristique que lors des années précédentes.

Encore cette année, ils sont nombreux à passer leurs vacances en Gaspésie. Percé reste l’un des endroits les plus populaires où s’arrêter pour quelques jours.

«Cette année la Gaspésie est très populaire. Il y a beaucoup de monde. Percé il y a beaucoup de monde. On peut dire que c’est à cause du Géoparc, de la cure d’embellissement, le beau temps. On a eu un été extraordinaire», explique Marie Leblanc, responsable du bureau d’information touristique de Percé.

Percé s’est diversifiée. De nouveaux entrepreneurs ont ouvert leurs portes, la promenade de Percé s’est refaite une beauté et la plateforme vitrée et la Tyrolienne du Géoparc attirent les touristes.

«C’est une excellente saison. Les visiteurs sont au rendez-vous. On a un très bon achalandage», dite Renaud Camirand, directeur général du Géoparc de Percé.

Les hôtels et les campings ont été littéralement bondés durant les dernières semaines.

«Depuis début juillet, c’est plein. Ça ne dérougit pas. On n’a pas vu ça depuis plusieurs années ici», mentionne la propriétaire du Camping du village, Nadine Méthot.

«On a remarqué cette année que les hôtels affichaient complet parfois 5 à 10 jours à l’avance. C’est un phénomène qu’on n’avait pas remarqué les dernières années. Peut-être aussi que les gens, à force de se le faire dire de réserver l’avance quand on voyage en haute saison en Gaspésie, le message commence à passer», stipule Marie Leblanc.

Les vacanciers réservent à l’avance et semblent rester dans la ville plus longtemps.

«On voyait au cours de l’hiver, les réservations. Il y a avait beaucoup de 3-4 jours. Habituellement, ce n’est pas impossible, mais c’est plus rare. Ça devient plus fréquent», explique le directeur de l’Hôtel La Normandie, Jean Lemarquand.

«Je te dirais que cette année, on a observé que les gens restent plus longtemps. On a eu seulement 1 nuit, mais la tendance était plus 2-3-4 nuits même une semaine. Plus que les dernières années», ajoute Nadine Méthot, propriétaire du Camping du village.

L’automne s’annonce tout aussi occupé à Percé avec plusieurs événements à l’horaire comme le Raid-Marathon Gaspesia 100 et la Traversée de la Gaspésie à bottines.