Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Les Offroad SuperTruck en offrent plein la vue à Saint-Cyprien

Publié le 29 juin 2019 à 15:03, modifié le 29 juin 2019 à 17:55

Par: Marie-Eve Cloutier

Les amateurs de courses hors route ont répondu présents pour assister à la première apparition de la McGregor Offroad Series à Saint-Cyprien, samedi.

Une trentaine de pilotes de VTT et de côte à côte ont pris part à cette toute nouvelle série de courses hors piste, incluant des Offraod SuperTruck (camions MXPRO-2), mieux connus chez nos voisins américains.

« Au Canada, il n’y en a pas beaucoup. J’ai participé au Championnat du monde l’an passé. Nous étions seulement deux Canadiens », raconte Serge Michaud, promoteur de l’évènement.

« C’est monté pour faire des sauts d’une distance allant jusqu’à 125 pieds. La vitesse peut atteindre 110 miles à l’heure. Ce sont des camions très puissants », explique Serge Michaud, en précisant que les moteurs des camions ont été fabriqués chez LSG Performance-Transmission, à Rivière-du-Loup.

« Les sauts sont plus hauts que d’habitude, mais la piste est quand même belle. C’est une piste assez technique », affirme Mathieu Guay, de Lac-Mégantic, qui en était à sa troisième course de VTT de la série.

Plusieurs pilotes ont fait des ajustements, notamment au niveau de la suspension de leur engin, après leur tour de pratique.

« La machine répond bien. J’ai un problème de batterie que je vais essayer de régler. On s’arrange pour que ce soir agréable », explique Jean-François Richard, aux côtés de son côté à côte.

« La piste est malade! Je crois que les gars de côte à côte l’aiment un peu moins, mais en pro truck, on peut prendre de la vitesse, des bons sauts. Elle est parfaite pour moi! », se vante Patrick Denis, de Québec.

« Les conducteurs sont assez téméraires dans les courbes! C’est vraiment un bon show », lance le maire de Saint-Cyprien, Michel Lagacé. Il ajoute que la série devrait être de retour dans sa municipalité l’an prochain. D’ici là, la piste, aménagée sur le site du Complexe Louis Santerre, près de l’aréna, pourrait servir pour d’autres évènements du genre.