Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Les mémoires de Saint-Joseph-de-Kamouraska au téléphone

Publié le 30 juillet 2021 à 17:16, modifié le 30 juillet 2021 à 17:20

Par: Antoine Pelland-Ratté

Une curieuse cabine téléphonique a fait son apparition mardi dernier à Saint-Joseph-de-Kamouraska. Les curieux qui l’utilisent sont projetés dans le passé, à une époque exemptée de médias sociaux et de distanciation sociale.

Ce combiné n’a que cinq chiffres … et il n’est branché à aucune ligne téléphonique. Pourtant, il chuchote à l’oreille de ses utilisateurs des histoires racontées par les aînés de Saint-Joseph.

« Le patrimoine parlé, c’est souvent quelque chose qui se perd. À Saint-Joseph, on est à la veille du centième et c’est bon que les gens, soit les gens de Saint-Joseph, mais aussi les gens de la région, entendent parler de ce qui s’est passé », explique la créatrice du projet Viens que j’te raconte, Sophie Poulin de Courval.

« Je me suis dit : on a des gens ici, des gardiens de mémoire et ils ont tous leur histoire à nous raconter. Il ne faut pas les oublier. »

L’artiste est donc allée à la rencontre de ces gardiens de la mémoire. Parmi tous les témoignages qu’elle a entendus, elle en a retenu cinq pour son projet, dont celui de Claire Moreau-Soucy. Dans sa jeunesse, cette dernière a assisté à un important incendie qui aurait pu brûler tout le village.

« [Le curé] a mis sa croix devant la « tinque à gaz » et a dit : le village ne brûlera pas. Et là, le vent est parti de l’autre bord », s’exclame Mme Moreau-Soucy.

Comme plusieurs autres citoyens de Saint-Joseph, elle a prêté sa voix à Sophie, qui a procédé à un montage sonore.

« J’ai décidé de traiter un peu leurs propos comme une partition orchestrale et que les bruits et la musique que j’ai mis dans tout ça et les ambiances venaient un peu comme les sections de violons, de cuivres et de percutions », explique l’artiste.

Pour écouter un des cinq podcasts de trois minutes, il suffit de saisir le téléphone et d’appuyer sur un chiffre. La cabine téléphonique sera ici jusqu’à l’Action de grâce et sera de retour l’été prochain à l’occasion du centième anniversaire du village.