Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Les luttes se resserrent en Gaspésie et aux Îles

Publié le 8 octobre 2019 à 11:21, modifié le 8 octobre 2019 à 11:29

Par: Louis Laflamme

Le 21 octobre arrive à grands pas. Nous sommes à deux semaines des élections fédérales 2019. La campagne s’intensifie partout au pays, et nos circonscriptions n’y font pas exception.

Les données qui seront mises de l’avant proviennent du site Qc125.com. Ce sont des projections statistiques qui prennent en compte des sondages, mais ce ne sont pas des sondages.

Dans Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, la bloquiste Kristina Michaud est en tête devant son plus proche rival, le député sortant et candidat libéral, Rémi Massé.

Le Bloc québécois est en avance avec un peu plus de 40% des intentions de vote. Rémi Massé la talonne avec 32%.

« Quand je me présente aux gens, aux citoyens, aux élus, la réponse est effectivement bonne. Tant mieux si ça se reflète ailleurs que sur le terrain. Mais ça ne change pas la façon dont on fait campagne », lance la candidate du Bloc québécois, Kristina Michaud.

« Nous, on est sur le terrain, on rencontre les gens, on fait des appels, on fait du porte-à-porte. Et le feedback, vous ne serez pas surpris de m’entendre dire ça, est très positif et c’est très honnête et sincère. Donc nous on est bien encouragé par ça », explique le député sortant et candidat libéral, Rémi Massé.

Le portrait est différent du côté de Gaspésie-Les Îles. La libérale, Diane Lebouthillier, est toujours en avance, mais une avance qui s’effrite a vu d’œil. Elle mène avec 36,5% des intentions de vote. Mais au début de la campagne, Qc125.com lui projetait une avance de plus de 21% sur son adversaire du Bloc, Guy Bernatchez. En date de lundi, elle était en tête avec un maigre 4%.

C’est d’ailleurs le candidat bloquiste qui a connu la montée la plus fulgurante dans ces projections, alors qu’il est passé de 21,5% à 32,5%.