Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Le projet de mine de silice refusé dans Charlevoix

Publié le 6 avril 2021 à 10:47, modifié le 9 avril 2021 à 17:12

Par: Megan Rochette

Le Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec (MFFP) a officiellement refusé le projet de mine de silice dans Charlevoix. Le projet piloté par Rogue Ressources se trouvait dans l’habitat du caribou forestier, une espèce en danger.

La compagnie travaillait depuis 6 ans sur ce projet de développement et a investi près 5 millions de dollars avant de se faire fermer la porte au nez.

« C’est vraiment décevant de se faire dire que notre projet est officiellement refusé, mais franchement après les longs délais et le manque de communication avec les représentants du MFFP depuis 2017, ce n’est pas une surprise », a écrit le président et président-directeur général, Sean Samson.

Le PDG, Sean Samson compte obtenir une compensation financière de la part du Gouvernement du Québec.

La mairesse de Saint-Urbain Claudette Simard n’est pas déçue du refus du projet puisqu’aucun emploi n’avait été promis à ses citoyens.  Du côté environnemental, elle est contente que le gouvernement ait pris cette décision.

« Le gouvernement a beaucoup de pression par rapport à l’environnement ces temps-ci. Ils ont bien fait de prendre cette décision. » a expliqué madame Simard.

Des emplois avaient pourtant été discutés à la rencontre selon Monsieur Samson.

« Le chiffre que nous avions communiqué lors de la rencontre communautaire du 24 mars 2017 à Saint-Urbain était de 20 emplois permanents de l’ouverture de la carrière et pour l’ensemble de la durée de l’exploitation, soit possiblement plus de 50 ans. Ils auraient été occupés par des gens provenant de la région. » A expliqué le PDG.