Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Alerte info

Depuis cet après-midi, des manifestants bloquent le trafic ferroviaire  en provenance de l’ouest sur le rail du CN à L’Isle-Verte, sur le territoire traditionnel Malécite.

Nouvelles

Le projet de complexe hôtelier crée de l’engouement

Publié le 12 octobre 2017 à 16:30, modifié le 16 octobre 2017 à 20:41

Par: Marie-Pierre Beaubien

Le mégaprojet de 14 millions de dollars à Témiscouata-sur-le-Lac dont on vous parlait hier créé tout un engouement dans la communauté. Un promoteur de la Beauce envisage de construire un complexe hôtelier près de la marina de Notre-Dame-du-Lac.  

C’est sur un terrain de 11 000 mètres carrés qu’un établissement de 140 unités d’hébergement, un centre de santé et un restaurant pourraient voir le jour.  «C’est toujours des bonnes nouvelles quand les gens viennent s’installer ici», a déclaré un résident.

La Ville a adopté récemment une résolution sur l’option d’achat. Une offre de 365 000$ a été présentée par le promoteur pour l’achat du terrain et une somme de 125 000$ serait à remise à la communauté pour une construction à venir.

«C’est un bon projet surtout qu’il vient du secteur privé. Je pense que c’est vraiment un beau site à Notre-Dame-du-Lac qui va être parfait pour améliorer notre activité touristique au Témiscouata», a souligné la candidate à la mairie de Témiscouata-sur-le-Lac, Hélène Lemieux

 

Aujourd’hui, on retrouve plusieurs installations de campeurs saisonniers sur le site.  Certains craignent de perdre leur emplacement si le projet voit le jour. Mais Gilles Caron se veut rassurant.

«On peut relocaliser des saisonniers dans le camping à la plage publique de Notre-Dame-du-Lac. On a des espaces-là. Et aussi, ça va donner des opportunités à des privés d’accueillir des gens et de mettre en place un nouveau camping», a fait remarquer le maire sortant, Gilles Garon.

«On s’est croisé les doigts. On espérait que ça ne se fasse pas.  Mais si ça se fait», a déploré le président du Club nautique de la marina de Notre-Dame-du-Lac, Raymond Levesque.

Par voie de communiqué, le promoteur rappelle que la promesse d’achat est conditionnel à l’analyse de la capacité portante des sols afin de recevoir le projet, à l’analyse environnementale des spls phase 1 et 2, à l’obtention des autorisations nécessaires du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP) et à l’obtention des permis de construction en lien avec les plans qui seront présentés pour le projet.