Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Le livre Au temps de la « révolution acadienne ». Les marxistes léninistes en Acadie lancé à l’UMCE

Publié le 3 septembre 2019 à 08:50, modifié le 3 septembre 2019 à 08:50

Par: Jacob Cassidy

Le livre Au temps de la « révolution acadienne ». Les marxistes léninistes en Acadie, co-écrit par le professeur de sociologie Julien Massicotte et le chercheur Philippe Volpé, a été lancé à l’Université de Moncton, campus d’Edmundston, le jeudi 22 aout.

Les auteurs ont expliqué aux gens qui s’étaient déplacés pour l’occasion leur démarche et leurs trouvailles. Par la suite, une séance de dédicace ainsi qu’un gouter de type « vins et fromages » a été servi, où les deux chercheurs en ont profité pour échanger avec le public.

Le quatrième de couverture (présentation des auteurs) relate que « Les années 1970 constituent une décennie particulièrement agitée en ce qui a trait aux mobilisations sociales, politiques et culturelles en Acadie. À la suite des réformes mises en œuvre par le gouvernement de Louis J. Robichaud au Nouveau-Brunswick et de la modernisation des institutions acadiennes au cours des années 1960, les années 1970 sont le théâtre d’idéologies et d’engagements concomitants menant plus avant le militantisme de la décennie précédente. C’est le moment où entrent en scène le Parti acadien, la revue L’Acayen et plusieurs organisations et associations ouvrières, féministes et étudiantes. C’est durant cette période que commencent à paraître en Acadie les premiers groupuscules se réclamant directement de Marx, de Lénine et de Mao, ou du communisme en général. »

« Les auteurs de cet ouvrage ont voulu rendre compte, dans une analyse à la frontière de l’histoire et de la sociologie, de ce chapitre oublié du passé acadien récent. Au centre et en marge de différents événements et phénomènes sociaux, allant de la pauvreté aux conflits économiques, culturels et générationnels, en passant par le syndicalisme et de multiples mouvements de contestation, la présence des marxistes-léninistes dans les provinces maritimes s’est fait sentir discrètement, certes, mais de nombreuses façons. C’est cette histoire que Philippe Volpé et Julien Massicotte nous livrent dans une étude fouillée et passionnante de l’extrême-gauche en Acadie. »

Julien Massicotte est professeur de sociologie à l’Université de Moncton, campus d’Edmundston. Philippe Volpé vient quant à lui de compléter une thèse de doctorat en histoire à l’Université d’Ottawa. Il est présentement chercheur à l’Institut d’études acadiennes de l’Université de Moncton.