Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Le libéral René Arseneault est réélu dans Madawaska-Restigouche

Publié le 21 octobre 2019 à 21:25, modifié le 23 octobre 2019 à 11:32

Par: Jacob Cassidy

Le libéral René Arseneault est réélu dans Madawaska-Restigouche pour un second mandat. Rapidement, une avance s’est installée dans les votes pour le député sortant devant son opposant conservateur Nelson Fox.

René Arseneault était réuni avec son équipe au club de golf de Campbellton. Il obtient une victoire moins écrasante qu’en 2015, mais réussit tout de même à avoir l’appui de 50 % des votants. Il obtient une avance de 7000 voix sur sont plus proche rival.

«Je me sens soulagé, je suis quand même heureux pour les équipes qui ont travaillé extrêmement fort du Madawaska jusqu’au Restigouche», a-t-il déclaré.

Il croit que son bilan a joué un rôle important dans cette réélection. «Je vois que la population par le vote a répondu à notre travail, à notre ardeur au travail, au fait qu’on les a bien représentés.»

Les mines étaient plutôt basses du côté du rassemblement de Nelson Fox à Edmundston. Si le candidat conservateur semblait prendre les devants en début de soirée, son opposant a rapidement pris la tête et n’a fait que creuser son avance.

«C’est certain que je ne suis pas si déçu que ça. Je pense que j’ai travaillé fort et je pense que ça va être un gouvernement minoritaire, d’après moi. Un gouvernement minoritaire, souvent, ça dure six mois ou un an», commente-t-il après avoir accepté sa défaite.

Le représentant du Parti vert, Louis Bérubé termine troisième et le candidat du NPD Chad Betteridge quatrième.

Tobique-Mactaquac

Plus au sud, dans Tobique-Mactaquac le conservateur Richard Bragdon a été élu avec une forte avance. Il ravit le siège aux libéraux. L’agent d’immeuble de Keswick Ridge avait commencé à faire campagne à la grandeur de la circonscription plusieurs mois avant le déclenchement des élections.

La candidate libérale, Kelsey MacDonald avait quant à elle été annoncée il y a moins d’un mois. Elle a donc eu très peu de temps pour se faire connaître, elle qui succédait au député sortant T. J. Harvey dans l’équipe de Justin Trudeau.

Les candidats du Parti Vert, du NPD et du Parti populaire finissent respectivement troisième, quatrième et cinquième.

Le Nouveau-Brunswick partagé

Les libéraux ont tout de même réussi à remporter une majorité de sièges dans la province.

Les Parti vert a réussi a ravir la circonscription de Fredericton. C’est la première fois qu’un représentant de la formation politique est élu au Nouveau-Brunswick.