Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Alerte info

La COVID-19 a fait un premier mort en Gaspésie ce samedi. Il s’agit de Gustave Joseph, un homme qui logeait au manoir du Havre à Maria et qui était hospitalisé en raison du coronavirus, rapporte sa petite-nièce, Kim Arsenault Joseph.

Nouvelles

Le IGA de Maria devient un sauveur de bouffe

Publié le 27 février 2020 à 16:43, modifié le 27 février 2020 à 19:56

Par: Patrick Giguère

Les clients du IGA de Maria peuvent depuis lundi profiter d’une application mobile pour économiser tout en contribuant à lutter contre le gaspillage alimentaire. L’épicerie gaspésienne fait donc un pas de plus vers l’écoresponsabilité.

En téléchargeant l’application gratuite Food Hero, vous pourrez économiser de 25 à 60 % sur des produits qui approchent de leur date de péremption, mais qui sont encore consommables. «Les produits sont identifiés, on voit épicerie, surgelé, viandes, produits laitiers. Ils sont tous séparés dans l’application. Après ça, on l’ajoute au panier, on paie en ligne et quand vous arrivez ici en magasin tout est payé. Je vous donne votre colis simplement », souligne le directeur général du IGA, Claude Carrier.

Les utilisateurs verront l’offre alimentaire renouvelée deux fois par jour. De la viande aux poissons en passant par les aliments secs et les fruits et légumes.«Je n’ai pas le droit à l’alcool, donc vous ne verrez pas d’alcool là-dessus et vous ne verrez probablement pas d’eau non plus. Mais, tout ce qui est avec une date de péremption, il faut qu’il soit mis en ligne trois jours avant la date de péremption », ajoute monsieur Carrier.

Selon ce que rapporte FoodHero sur son site internet, au Canada, la valeur annuelle des aliments enfouis ou compostés est estimée à 31 milliards de dollars, et 40 % de la nourriture produite est jetée en raison des dates de péremption.«On pense réduire pouvoir les pertes en magasin de l’ordre de 1 à 2 %. Ça va augmenter les rentabilités dans les magasins et diminuer ce qui va au recyclage ou à l’enfouissement. On pense que ça va rapporter entre 1 000$ et 2 000$ par semaine» ajoute-t-il.

C’est tout près de 200 IGA qui ont intégré l’application mobile anti-gaspillage.