Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Le Gaspésien Mario Leblanc prend sa retraite à titre d’entraineur vidéo des Canadiens

Publié le 5 août 2022 à 12:00, modifié le 4 août 2022 à 17:00

Par: Chad Guénette

Mario Leblanc qui a travaillé à titre d’entraineur vidéo pour les Canadiens de Montréal a décidé de prendre sa retraite. L’homme originaire de Gaspé part, mais va quand même graviter autour de l’organisation pour un certain temps.

Après 25 saisons en tant qu’entraineur vidéo pour le Canadien de Montréal, Mario Leblanc, originaire de Gaspé, a décidé de tirer un trait sur sa carrière. À l’âge de 59 ans, il n’avait pas d’autres choix en raison de quelques problèmes de santé.

« Ça fait 25 ans que je fais la même job, à travailler 60-70 heures par semaine, mon corps commence à me dire de ralentir un petit peu, affirme l’ex-entraineur vidéo des Canadiens, Mario Leblanc. J’ai des opérations, 3 opérations qui sont en cours de route, un moment donné ton corps te lance un message. »

Les bulles covid de la LNH ont également été difficiles à vivre.

« Quand on était à Toronto, passer tout l’été dans la bulle puis ne pas sortir, explique M. Leblanc. L’année passée, la même chose quand on s’est rendu en final, côté hockey c’était excellent, mais tu es à Tampa Bay, moi j’aime courir et je ne peux pas aller à l’extérieur. »

Le Gaspésien va tout de même demeurer avec l’organisation du tricolore en travaillant au sein du département du développement hockey.

« En gros, ça va être de les aider au niveau vidéo pour qu’eux autres rencontrent les joueurs individuellement, confirme l’homme de 59 ans. Je vais préparer les séquences vidéo, je vais tout mettre ça ensemble, présentement il n’existait personne à ce niveau-là. Ça va être un autre beau défi, apprendre à connaitre les nouveaux prospects de l’organisation. »

Le travail d’instructeur vidéo est rarement reconnu, mais il est d’une importance capitale pour un club de hockey professionnel. Avant le match.

« Admettons qu’on joue contre Toronto, je vais regarder leurs deux dernières parties, explique l’ex-entraineur vidéo. Je sors tout en détail, leur système de jeu, leur tendance, Matthews c’est quoi ses tendances, des lacunes, leurs défenseurs si on peut exploiter les défenseurs de l’équipe adverse. 9 heures de vidéos on garde ça à 2-3 minutes. »

Comme durant la partie.

« Après la période, martin venait me voir, me dit, on va regarder tous les breakouts, ça fait qu’on prenait deux ou trois séquences et on allait les montrer dans la chambre, pour apporter des ajustements, assure-t-il. »

La population trouve qu’un homme de Gaspé qui a œuvré auprès du bleu blanc rouge est quelque chose de spécial.

« C’est une fierté en tant que Gaspésien, c’est sûr, dit une dame. S’il a toujours fait son travail bien, il a le droit comme tout le monde de prendre sa retraite, il a le droit de profiter de la vie aussi comme les gens normaux. »

Sa succession sera Daniel Harvey, qui occupait le même poste au sein du Rocket de Laval, le club-école du Canadien la saison dernière.