Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Le député indépendant Denis Tardif poursuit son travail

Publié le 22 février 2021 à 17:43, modifié le 22 février 2021 à 17:46

Par: Samuel Gosselin Belanger

Le député de Rivière-du-Loup–Témiscouata, Denis Tardif, ne chôme pas. Maintenant indépendant, il continue de travailler pour ses concitoyens. Rien n’a changé ou presque.

Depuis son retrait du caucus de la Coalition Avenir Québec en décembre dernier, l’élu agit maintenant comme indépendant. Le travail du député a été quelque peu modifié.

«Moi je travaille pour les gens. Je ne travaille pas pour régler des comptes. Je travaille pour faire avancer des dossiers dans le milieu que je représente», mentionne d’emblée Denis Tardif.

Il poursuit son travail en télétravail, une nouvelle façon de faire qui a ses avantages et ses inconvénients. D’ailleurs, il effectuera une première présence à l’Assemblée nationale dans deux semaines.

« La pandémie a changé le travail du rôle de député. Depuis l’an passé qu’on est 37 députés en chambre. Donc, les députés comme moi le 9 mars, je remonte à Québec au Parlement», affirme-t-il.

De retour à Québec en mars

L’homme politique a fait la demande pour siéger en personne à différentes commissions parlementaires. Toutefois, il devra partager son temps avec les deux autres députés indépendants ; Catherine Fournier et  Guy Ouellette. D’ici là, il concentre ses efforts sur son travail, qui selon lui, reste le même que lorsqu’il défendait les couleurs de la CAQ.

«Le travail continue exactement comme depuis deux ans. On travaille au fond, au maximum de ce qu’on peut donner», explique-t-il.

Même si Denis Tardif ne siège plus pour le parti au pouvoir, il assure que ses relations avec ses collègues n’ont pas changé. Questionné sur les évènements survenus en décembre dernier, Denis Tardif a été plutôt évasif, mais il comprend toutefois l’ampleur de ses gestes.

«Je pense que les gens m’ont envoyé le message qui ont bien voulu me dire et je l’ai bien reçu et je comprends. J’ai compris et je sais ce que les gens me disent», avoue l’homme.

Le sort de l’élu n’est pas encore fixé quant à un éventuel retour au sein de la CAQ. Selon nos informations, aucune décision ne sera prise avant la fin de la présente session parlementaire.